Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Hanoï cherchent à tenir une visioconférence de l'Asean+3 début avril

International 03.04.2020 à 19h37
Le président Moon Jae-in s'entretient au téléphone avec le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc à Cheong Wa Dae, le vendredi 3 avril 2020. (Photo fournie par Cheong Wa Dae. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 03 avr. (Yonhap) -- Le Vietnam a dit ce vendredi chercher à tenir un sommet avec la Corée du Sud, la Chine, le Japon et les pays d'Asie du Sud-Est début avril sous forme de visioconférence afin de discuter des moyens de lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

Lors d'une conversation téléphonique avec le président Moon Jae-in, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc a déclaré que son pays souhaitait organiser la réunion en coopération avec la Corée du Sud, selon Cheong Wa Dae. Le Vietnam assure cette année la présidence des réunions de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean).

Moon a répondu qu'il était «très opportun» d'organiser le sommet virtuel spécial de l'Asean plus trois, selon le porte-parole du bureau présidentiel Kang Min-seok.

Il a ajouté que son gouvernement coopérerait étroitement avec le Vietnam pour assurer le succès de l'événement.

Moon a évoqué le partenariat entre les deux pays lors du lancement du mécanisme de l'Asean plus trois en réponse à la crise financière de 1997.

«Si l'Asean, la Corée du Sud, la Chine et le Japon réunissent à nouveau leurs forces, ils seront en mesure de surmonter les situations actuelles de façon intelligente», a dit Moon au Premier ministre.

Le chef de l'Etat a également informé le Premier ministre des résultats d'une récente téléconférence des dirigeants du Groupe des 20 (G20), citant une «compréhension commune» sur la nécessité d'autoriser les voyages transfrontaliers «essentiels» des hommes d'affaires sans affecter les mesures de quarantaine.

Il a remercié le gouvernement vietnamien d'avoir permis aux Sud-Coréens d'entrer dans le pays pour des activités commerciales, demandant encore l'extension d'une telle dérogation aux restrictions de voyage.

Phuc a déclaré que son pays accorde beaucoup d'importance aux «partenariats de coopération» avec la Corée du Sud et a convenu que la coopération économique bilatérale devait se poursuivre de manière constante, a indiqué Kang.

Le Premier ministre a également proposé de collaborer dans les domaines de la prévention des infections et cliniques, affirmant que les tests de dépistage de la Corée du Sud pour le Covid-19 attirent l'attention du monde entier comme étant un modèle à suivre.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page