Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul et Berlin s'engagent à coopérer pour lutter contre le nouveau coronavirus

International 03.04.2020 à 22h15

SEOUL, 03 avr. (Yonhap) -- La Corée du Sud a partagé son expérience dans la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) avec l'Allemagne via une visioconférence ce vendredi, a fait savoir le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Au cours de la réunion de deux heures, des responsables sud-coréens ont expliqué les contremesures du pays, caractérisées par un dépistage, des analyses, une mise en quarantaine et un traitement rapides, s'appuyant sur son infrastructure médicale et de communication avancée.

Les efforts de confinement de la Corée du Sud ont récemment été reconnus au niveau international avec un ralentissement des nouveaux cas d'infection et un taux de mortalité relativement faible.

Les responsables ont souligné que Séoul est disposé à partager son expérience et son modèle de réponse réussi avec la communauté internationale.

Les autorités allemandes ont fait part de leur intérêt pour les diverses technologies utilisées par la Corée du Sud, et ont salué sa gestion efficace du virus en ayant équilibré protection de la vie privée et quarantaine, selon le ministère.

«Les deux parties ont reconnu la gravité de la situation actuelle et ont promis de renforcer leurs efforts conjoints contre le Covid-19 en partageant leurs expériences et en coopérant dans leurs réponses», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Le premier vice-ministre des Affaires étrangères Cho Sei-young a dirigé la délégation sud-coréenne à la vidéoconférence alors que la partie allemande était menée par un conseiller aux affaires étrangères de la chancelière allemande Angela Merkel.

L'Allemagne avait voulu envoyer une délégation pour observer les efforts de confinement de la Corée du Sud.

«Le gouvernement allemand, dirigé par le bureau de la chancelière, a souhaité envoyer une délégation. Il voulait voir la situation coréenne dans les meilleurs délais», a déclaré un responsable du ministère.

«Mais nous avons décidé d'organiser d'abord la visioconférence comme les autorités de quarantaine (de la Corée du Sud) sont débordées en ce moment», a-t-il ajouté.

En Corée du Sud, un total de 10.062 personnes ont été contaminées par le coronavirus jusqu'à ce vendredi, avec 174 décès. Le bilan s'élevait jeudi à 80.499 cas confirmés et 990 décès en Allemagne, selon les médias.

Une touriste européenne se soumet à un test du Covid-19 dans une clinique temporaire installée à l'extérieur de l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le 31 mars 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page