Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(Interview Yonhap) L'ambassadeur japonais rechigne à exempter les hommes d'affaires de restriction d'entrée

Interviews 09.04.2020 à 11h51

SEOUL, 09 avr. (Yonhap) -- L'ambassadeur japonais en Corée du Sud Koji Tomita a émis des réserves quant à la proposition de Séoul selon laquelle les pays étrangers devraient au moins exempter les hommes d'affaires des restrictions d'entrée en place sur fond d'inquiétudes liées au nouveau coronavirus (Covid-19).

L'ambassadeur a fait ces remarques lors d'une interview accordée à l'agence de presse Yonhap, mercredi, dans un contexte d'efforts de la Corée du Sud pour encourager les pays à permettre les voyages essentiels des entrepreneurs afin d'atténuer les répercussions économiques de la pandémie de Covid-19.

«La priorité absolue de chaque pays est d'arrêter la propagation de la maladie infectieuse et d'empêcher que les patients tombent dans un état grave. Je pense qu'une atténuation des restrictions d'entrée pourrait entraîner une certaine confusion», a expliqué Tomita.

«Nous devrons envisager la proposition du gouvernement sud-coréen en surveillant les développements liés à la propagation des infections», a-t-il ajouté.

Vendredi dernier, le Japon a imposé une interdiction d'entrée aux personnes en provenance de toute la Corée du Sud et de plusieurs dizaines d'autres pays, sur fond d'augmentation du nombre de nouveaux cas confirmés qui a mené au report des Jeux olympiques de Tokyo.

Le mois dernier, le Japon avait suspendu le programme d'entrée sans visa de 90 jours pour les Sud-Coréens et commencé à demander aux personnes venant de Corée du Sud de rester dans les installations désignées pendant deux semaines. En réponse, Séoul a resserré les procédures de quarantaine pour ceux en provenance du Japon et a suspendu son propre programme d'exemption de visa pour les Japonais.

Tomita a fait savoir qu'il appréciait les efforts de la Corée du Sud pour lutter contre le Covid-19 en se basant sur la coopération étroite parmi les officiels gouvernementaux et les citoyens, et a appelé à une coopération plus forte entre Séoul et Tokyo pour surmonter la pandémie.

«Le président Moon Jae-in a appelé les deux pays à travailler ensemble pour surmonter la crise durant son discours du 1er mars», a-t-il dit. «En partageant son idée, le Japon s'efforce de promouvoir la coopération», a-t-il ajouté.

L'ambassadeur japonais en Corée du Sud accorde une interview à l'agence de presse Yonhap le mardi 8 avril 2020, à sa résidence.
L'ambassadeur japonais en Corée du Sud accorde une interview à l'agence de presse Yonhap le mardi 8 avril 2020, à sa résidence.
L'ambassadeur japonais en Corée du Sud accorde une interview à l'agence de presse Yonhap le mardi 8 avril 2020, à sa résidence.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page