Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Le maire de Busan démissionne à cause d'une affaire de harcèlement sexuel

Actualités 23.04.2020 à 17h24

BUSAN, 23 avr. (Yonhap) -- Le maire de la ville de Busan Oh Keo-don a démissionné ce jeudi et présenté des excuses pour avoir harcelé sexuellement une employée.

«Lors d'une courte réunion qui a duré cinq minutes, il y a eu un contact physique inapproprié avec une personne. J'ai réalisé que cela pouvait être reconnu comme un attouchement sexuel, (quelque chose) qui ne doit pas être fait», a dit Oh lors d'une conférence de presse.

«En tant que fonctionnaire qui assume la responsabilité, je vivrai le restant de ma vie en me repentant et en assumant la responsabilité de l'erreur», a déclaré le maire. «Tout est de ma faute», a-t-il dit en pleurant.

Oh aurait touché une fonctionnaire de façon inappropriée durant une réunion à son bureau.

Un centre d'aide contre les agressions sexuelles à Busan a dit que la personne a rapporté l'incident en disant qu'il y eu un «attouchement sérieux» à la mi-avril. Le centre a demandé à des conseillers d'Oh de vérifier ces affirmations et ils ont reconnu l'incident.

La victime avait demandé à Oh de démissionner avant la fin du mois d'avril et d'expliquer la raison de sa démission, a fait savoir le centre, en ajoutant que cette personne n'a pas voulu que cette affaire soit utilisée à des fins politiques.

Dans un communiqué publié par le centre, la victime a déclaré, «J'étais une employée normale qui travaillait dur et attendait le jour du salaire. L'incident imprévu a complètement secoué ma vie.»

La victime a rejeté les suspicions selon lesquelles le moment de sa démission a été ajusté pour ne pas affecter les élections législatives du 15 avril, en disant qu'il n'y avait pas du tout de pression ou conciliation du milieu politique.

Le conseil municipal de la ville a dit avoir reçu sa lettre de démission, applicable immédiatement selon la règle.

Le poste sera temporairement occupé par le maire adjoint pour les affaires administratives jusqu'aux élections partielles qui auront lieu en avril 2021.

Le maire de Busan Oh Keo-don annonce sa démission le jeudi 23 avril 2020.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page