Go to Contents Go to Navigation

La marine va évaluer l'impact des eaux radioactives de Fukushima sur ses opérations

National 12.05.2020 à 14h35
Construction de nouveaux réservoirs de stockage d'eau près du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Fukushima, le lundi 18 novembre 2019. (Photo fournie par l'Association de recherche de la sécurité nucléaire du Japon. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 12 mai (Yonhap) -- La marine projette d'analyser l'impact des eaux contaminées par la radioactivité sur ses opérations, ont fait savoir ce mardi des officiels, dans un contexte de craintes sur le rejet prévu d'eaux radioactives de la centrale nucléaire de Fukushima dans l'océan.

Le Japon se prépare à rejeter dans la mer des eaux contaminées de la centrale nucléaire qui a été dévastée par un séisme et un tsunami en 2011. Plus de 1,1 million de tonnes d'eaux contaminées sont stockées provisoirement dans la centrale de Fukushima.

Selon une notice publiée sur un site Internet du gouvernement, la marine projette de commander une étude sur les impacts potentiels des eaux radioactives sur les zones de ses opérations maritimes et sur les moyens de mener de manière stable ses missions.

«Nous avons vu une possibilité croissante de rejet d'eaux contaminées dans nos zones opérationnelles et nous avons besoin d'évaluer l'impact sur la santé de nos marins et le matériel militaire, entre autres», a dit un officiel de la marine.

C'est la première fois que l'armée navale prend des mesures pour examiner le cas de Fukushima, bien qu'elle n'ait pas mentionné spécifiquement le Japon dans son plan de commande de la recherche.

«L'étude prévue est destinée à élaborer des directives détaillées et manuels de réponse de manière globale», a fait savoir l'officiel.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page