Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Envoi de nouvelles troupes au Soudan du Sud après un report dû au coronavirus

International 18.05.2020 à 16h56

SEOUL, 18 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud enverra ce lundi des troupes de maintien de la paix en rotation au Soudan du Sud sur un vol affrété, après des mois de report dus à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a annoncé le ministère de la Défense.

Sur le chemin du retour, l'avion fera une escale en Ethiopie pour rapatrier des ressortissants sud-coréens bloqués sur le continent africain à cause de l'épidémie, a indiqué le ministère.

Le 12e groupe de l'unité Hanbit, forte de 300 hommes, devait arriver dans le pays déchiré par la guerre en mars pour des missions de maintien de la paix, mais leur envoi a été retardé car le Soudan du Sud a demandé à Séoul et à d'autres pays étrangers de ne pas dépêcher de nouvelles troupes par mesure de précaution face au coronavirus.

Fin mars, la plupart des membres du contingent actuel sont rentrés chez eux sans être remplacés, seules quelques dizaines de soldats y sont restés pour effectuer des tâches de surveillance de base jusqu'à l'arrivée d'un nouveau contingent.

Le déploiement des troupes en rotation est intervenu après que le Soudan du Sud a autorisé leur arrivée grâce à une dérogation aux restrictions d'entrée.

«Alors que le gouvernement a conclu avec succès les discussions avec le gouvernement du Soudan du Sud et l'ONU, l'unité Hanbit pourrait devenir la seule exception à l'interdiction d'entrée du Soudan du Sud parmi les troupes internationales stationnées là-bas et être en mesure de fonctionner en rotation», a souligné le ministère de la Défense dans un communiqué.

Le vol d'Asiana Airlines qui doit transporter les troupes décollera plus tard dans la journée, a-t-il ajouté.

«Le 12e groupe a été entièrement préparé au contexte du Covid-19. Les membres ont subi des tests pour le virus deux fois et ont tous été négatifs. Ils ont également été mis en quarantaine pendant plus de cinq semaines et ont reçu les fournitures de quarantaine nécessaires», a noté le ministère.

Sur le chemin du retour, le vol fera escale à Addis-Abeba, en Ethiopie, où environ 200 citoyens sud-coréens résidant dans des pays africains, tels que le Ghana et le Kenya, prévoient d'embarquer, selon le ministère.

Les troupes sud-coréennes qui seront envoyées au Soudan du Sud en mission de maintien de la paix, lors d'une cérémonie d'envoi à la base du Commandement spécial de guerre à Icheon, dans la province du Gyeonggi, le 18 mai 2020. (Photo fournie par le ministère de la Défense. Revente et archivage interdits)

Après le départ lundi du premier échelon, les troupes restantes se rendront au Soudan du Sud le 1er juin, selon le ministère.

«Les troupes qui vont être déployées ont été mises en quarantaine pendant plus de cinq semaines et ont été toutes testées négatives pour le coronavirus», a déclaré un responsable du ministère.

Les troupes restantes du 11e groupe rentreront chez elles en juin après que tous les nouveaux membres seront arrivés sur place et auront terminé leurs tâches de transfert, a-t-il ajouté.

La Corée du Sud a commencé le déploiement de troupes au Soudan du Sud en 2013 à la demande de l'ONU conformément à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies visant à faciliter les travaux de reconstruction pacifique.

La nation africaine a déclaré son indépendance vis-à-vis de son voisin du nord, dominé par les Arabes, le Soudan, en juillet 2011, après des décennies de guerre civile qui a tué plus de 2 millions de personnes.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page