Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud va construire de nouvelles usines d'hydrogène capables d'alimenter 50.000 voitures

Science/Tech 19.05.2020 à 11h00

SEOUL, 19 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé ce mardi qu'elle prévoyait de construire de nouvelles usines de production d'hydrogène à travers le pays qui produiront suffisamment de gaz pour alimenter près de 50.000 automobiles par an, conformément à sa dernière initiative qui se concentre sur l'énergie verte pour rompre progressivement avec les combustibles fossiles.

Le pays construira trois petites installations de production d'hydrogène à Busan, Daejeon, ainsi qu'à Chuncheon dans la province du Gangwon. Deux autres usines de taille moyenne seront également construites à Gwangju et Changwon, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Les nouvelles usines de production, qui utiliseront du gaz naturel liquéfié (GNL) pour produire la ressource, seront capables de créer 7.400 tonnes d'hydrogène par an. Cela suffira pour alimenter 760 bus ou 49.000 véhicules de tourisme, a ajouté le ministère.

Bus à hydrogène (Photo fournie par Yonhap News TV. Revente et archivage interdits)

Le projet s'inscrit dans les efforts de la Corée du Sud pour renforcer ses infrastructures connexes alors que le pays fait la promotion des automobiles à pile à combustible à hydrogène.

La Corée du Sud cherche à bâtir une société qui exploite l'hydrogène comme principale source d'énergie pour les véhicules et autres utilisations quotidiennes. La politique est considérée comme l'un des projets clés de l'administration Moon Jae-in.

L'hydrogène est une alternative respectueuse de l'environnement aux carburants fossiles, car les automobiles fonctionnant grâce à cette ressource ne créent que de l'eau dans le processus de production d'électricité. Il peut être fabriqué comme sous-produit des installations industrielles, y compris des usines pétrochimiques.

La Corée du Sud, qui prévoit d'augmenter le nombre cumulé de voitures particulières à hydrogène à 15.158 unités d'ici la fin de cette année, vise à terme à faire rouler 2,7 millions de ces voitures en 2040.

Le pays, qui ne comptait que neuf bornes de recharge pour voitures à hydrogène en 2016, a terminé les installations de 34 stations l'année dernière. Il prévoit de multiplier rapidement leur déploiement pour atteindre 310 unités en 2022 puis le chiffre impressionnant de 1.200 en 2040.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page