Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La Corée du Nord parmi les 47 pays touchés par une pénurie alimentaire à cause de la pandémie

Actualités 19.05.2020 à 16h37

SEOUL, 19 mai (Yonhap) -- Environ 183 millions de personnes en Corée du Nord et 46 autres pays font face à une possible insécurité alimentaire grave alors que la fermeture des frontières et l'interruption des chaînes d'approvisionnement mondiales ont restreint leur accès aux produits agricoles, a déclaré l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'organisation a également estimé dans un rapport qu'environ 350 millions de dollars étaient nécessaires cette année pour fournir une aide à ces pays faisant face à une crise imminente.

«La pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) affecte déjà directement les systèmes alimentaires à travers des impacts sur l'approvisionnement et la demande alimentaires, et indirectement à travers la diminution du pouvoir d'achat, la capacité de production et distribution alimentaires, et l'intensification des soins de santé. Chacun aura des impacts différents et (la pandémie) affectera plus fortement les personnes pauvres et vulnérables», a dit le rapport.

La FAO a noté que des populations connaîtraient une famine si les besoins ne sont pas satisfaits, en disant qu'environ 350 millions de dollars seront nécessaires pour garantir la fourniture d'aides essentielles.

Le rapport, cependant, n'a pas donné de détails sur la situation en Corée du Nord, telle que le nombre de personnes souffrant de la pénurie alimentaire.

La Corée du Nord connaît une pénurie chronique alimentaire causée par une météo défavorable et les sanctions internationales, restreignant l'accès aux engrais et autres matériaux agricoles clés.

Ce qui a aggravé la situation, c'était la décision du Nord de fermer sa frontière avec la Chine à la fin de janvier pour bloquer la propagation du Covid-19 sur son territoire. Par conséquent, les importations de céréales ont chuté.

«Il est trop tôt pour mesurer l'impact du coronavirus sur la production de céréales du Nord mais il semble connaître des difficultés concernant les importations de matériaux, dont les céréales de l'étranger», a dit un officiel du ministère de l'Unification aux journalistes.

L'Administration du développement rural (RDA) de la Corée du Sud estime que la Corée du Nord a produit environ 4,64 tonnes de céréales l'année dernière. L'officiel a dit qu'il manquerait environ 860.000 tonnes cette année pour nourrir les 25 millions de Nord-Coréens.

Il a ajouté que la Corée du Nord ne montrait aucun signe d'allégement concernant la fermeture de sa frontière et que la situation de pénurie alimentaire dans le pays devrait continuer cette année.

En mars, l'organisation onusienne a désigné la Corée du Nord comme un pays faisant face à une pénurie alimentaire, tandis que l'Organisation météorologique mondiale a également prévu qu'environ 10 millions de personnes dans le pays communiste aurait besoin d'une aide alimentaire d'urgence.

Un village en Corée du Nord est désert.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page