Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud salue le récent accord de partage du pouvoir entre deux dirigeants afghans

International 19.05.2020 à 20h01
Le président afghan Ashraf Ghani (à dr.) et son rival Abdullah Abdullah, ancien chef de l'exécutif, ont conclu un accord de partage du pouvoir, le 17 mai 2020 (heure locale), au palais présidentiel à Kaboul, la capitale du pays. (Photo fournie par l'exécutif de l'Afghanistan. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 19 mai (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères a salué ce mardi un récent accord de partage du pouvoir entre les dirigeants rivaux de l'Afghanistan qui ont jeté les bases d'une stabilité politique dans le pays en proie aux conflits.

Dimanche, le président afghan Ashraf Ghani et son rival Abdullah Abdullah ont signé l'accord permettant à Abdullah de désigner la moitié des ministres du Cabinet afin de chercher un équilibre du pouvoir entre les dirigeants.

«Le gouvernement souhaite que la situation politique en Afghanistan se stabilise en se basant sur cet accord», a déclaré Kim In-chul, porte-parole du ministère, dans un communiqué. «Notre gouvernement continuera à participer aux efforts internationaux pour la stabilité et l'établissement de la paix en Afghanistan.»

L'Afghanistan traverse une crise politique, Ghani et Abdullah affirmant tous les deux avoir gagné l'élection présidentielle en septembre malgré l'opinion des autorités électorales selon laquelle le chef du gouvernement actuel a remporté d'une courte tête l'élection.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page