Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud devient membre du conseil exécutif de l'OMS

International 19.05.2020 à 22h40
Le vice-ministre de la Santé Kim Ganglip. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 19 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a rejoint le conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ce qui permettra au pays de jouer un rôle important pour répondre aux défis de la santé mondiale, a fait savoir ce mardi le ministère de la Santé et des Affaires sociales.

La décision a été prise lors d'une visioconférence de l'Assemblée mondiale de la santé (AMS) plus tôt dans la journée. La Corée du Sud figure ainsi parmi les 10 pays à devenir nouveaux membres du conseil, selon le ministère.

L'AMS est la réunion de gouvernance et l'organe décisionnel de l'OMS.

Séoul participera au conseil entre 2020 et 2023 et le vice-ministre de la Santé Kim Ganglip y représentera le pays. Sa première réunion en tant que membre se tiendra vendredi durant une visoconférence de l'OMS.

Le conseil exécutif est composé de 34 pays des six régions du monde entier. Les membres de l'exécutif peuvent examiner le budget de l'OMS et jouer un rôle important dans la mise en œuvre des politiques et l'élaboration des stratégies de l'organisation de la santé internationale.

C'est la septième fois que Séoul siègera au conseil exécutif depuis son adhésion à l'OMS en 1949.

La Corée du Sud a plus tôt fait partie du conseil à l'issue de l'Assemblée régionale du Pacifique occidental en octobre 2019. L'assemblée régionale se compose de la Corée du Sud, de la Chine, de l'Australie, de Singapour et du Royaume de Tonga.

Le ministère a dit qu'en tant que membre du conseil exécutif, la Corée du Sud partegera activement avec le reste du monde ses expériences de lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et jouera un rôle majeur dans l'ère post-coronavirus pour que le monde puisse surmonter l'impact de la pandémie.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page