Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud testera des camions de transport à hydrogène

Science/Tech 20.05.2020 à 15h21

SEOUL, 20 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé ce mercredi qu'elle prévoyait de lancer un programme pilote de deux ans pour tester des camions de transport à pile à combustible à hydrogène dans ses derniers efforts pour utiliser des véhicules respectueux de l'environnement au sein d'un plus large éventail de domaines, qui était auparavant limité au transport de passagers.

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie a signé un protocole d'accord avec Hyundai Motor Co., Hyundai Glovis Co., CJ Logistics Corp. et Coupang Inc., ouvrant la voie au pays pour tester des camions de transport à hydrogène à partir de l'année prochaine.

Hyundai Glovis est une branche logistique du groupe Hyundai Motor. Coupang est la première entreprise de commerce électronique du pays qui a étendu sa présence grâce à son service de livraison le jour même.

Dans le cadre du projet, la Corée du Sud disposera de cinq camions de marchandises de 10 tonnes pour livrer des marchandises entre les centres logistiques des provinces du Chungcheong du Nord et du Gyeonggi jusqu'en 2022.

La Corée du Sud testera des camions de transport à hydrogène - 1

La Corée du Sud prévoit de commencer à fournir entièrement des camions de fret à hydrogène en 2023 après le projet pilote.

Le pays a pénétré plus profondément l'industrie des voitures à pile à combustible à hydrogène conformément à sa politique en matière d'énergie verte. Il espère également que le nouveau moteur créera davantage d'opportunités commerciales pour les constructeurs automobiles locaux.

L'hydrogène est une alternative respectueuse de l'environnement aux carburants fossiles, car les automobiles qui circulent grâce à cette ressource ne créent que de l'eau dans le processus de production d'électricité. Il peut être produit en traitant du gaz naturel liquéfié ou en tant que sous-produit d'installations industrielles, y compris des usines pétrochimiques.

Plus tôt ce mois-ci, le pays a annoncé qu'il déploierait un camion de cinq tonnes fonctionnant au gaz naturel comprimé dans la ville méridionale de Changwon afin de collecter des déchets, en utilisant des voitures à hydrogène dans un plus large éventail de domaines.

Selon le plan audacieux du gouvernement, la Corée du Sud comptera jusqu'à 40.000 autobus à hydrogène dans les rues en 2040, contre 35 unités en 2019. Les taxis à pile à combustible à hydrogène, qui ont atteint 10 unités l'année dernière, passeront à 80.000 d'ici 2040.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page