Go to Contents Go to Navigation

Samsung envoie 300 travailleurs additionnels vers la Chine

Economie 22.05.2020 à 15h07

SEOUL, 22 mai (Yonhap) -- Samsung Electronics Co., le plus grand fabricant de puces mémoire au monde, a déclaré ce vendredi qu'il avait envoyé 300 ingénieurs sud-coréens supplémentaires vers la Chine pour achever l'élargissement de son usine de production de puces dans un contexte de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Samsung a indiqué que les ingénieurs et travailleurs, incluant certains employés de ses sous-traitants, étaient partis pour la Chine par un avion affrété plus tôt dans la journée afin d'achever l'élargissement de sa deuxième usine de puces à Xi'an, dans la province du Shaanxi.

La dernière initiative de Samsung fait suite à l'envoi de 200 ingénieurs vers la ville chinoise le mois dernier.

Samsung a indiqué que les travailleurs seraient exemptés d'isolation obligatoire de 14 jours alors qu'ils sont partis sous un système d'entrée accélérée pour les hommes d'affaires sud-coréens, permettant une exemption des restrictions d'entrée qui ont été imposées suite à l'apparition du nouveau coronavirus en Chine. Ils subiront toutefois un test de dépistage du Covid-19 à leur arrivée dans la ville chinoise.

Le dernier envoi de travailleurs intervient trois jours après que le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong est rentré à Séoul après sa visite de l'usine de Xi'an.

L'usine de semi-conducteurs à Xi'an est la seule base de production de puces de Samsung à l'étranger. Le géant sud-coréen de la technologie a déclaré l'année dernière que l'entreprise investirait 8 milliards de dollars supplémentaires pour l'élargissement de l'usine.

Le vice-président de Samsung Electronics Co. Lee Jae-yong visite l'usine de puces à Xi'an en Chine. (Photo fournie par Samsung Electronics Co. Revente et archivage interdits)

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page