Go to Contents Go to Navigation

Séoul demande à la BAsD d'élargir son soutien pour les pays en développement dans la lutte contre le coronavirus

International 22.05.2020 à 17h19

SEJONG, 22 mai (Yonhap) -- Le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki a demandé ce vendredi à la Banque asiatique de développement (BAsD) d'élargir son soutien financier pour les pays en développement dans la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Lors de la première réunion virtuelle entre membres de la BAsD, Hong a souligné également la nécessité de mesures de confinement plus strictes pour combattre le virus et d'assurer les déplacements et les activités économiques.

«L'actuel filet de sécurité sociale a montré ses limites pour aider les groupes à bas revenus et vulnérables, qui sont exposés à de plus grands risques durant cette crise imprévue», a expliqué Hong.

«Nous travaillerons pour renforcer le filet de sécurité sociale, notamment pour ceux qui restent en dehors du système d'assurance emploi», a indiqué Hong.

Le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki prend la parole durant la première réunion virtuelle entre membres de la Banque asiatique de développement (BAsD) au complexe gouvernemental à Séoul, le vendredi 22 mai 2020. (Photo fournie par le ministère de l'Economie. Revente et archivage interdits)

Hong a dit qu'il «encouragera la BAsD à mettre en œuvre des mesures pour aider des pays à surmonter la crise et à regagner leur résilience économique. De cette manière, ceux dans le besoin peuvent endurer le pire moment de la crise actuelle et se remettre sur pied.

Les cas de coronavirus à travers le monde, qui ont été rapportés en premier en Chine à la fin de l'année dernière, ont dépassé la barre des 5 millions cette semaine et la pandémie a tué plus de 320.000 personnes jusqu'à présent.

Hong a appelé les membres de la BAsD à renforcer les efforts pour partager leur expérience de lutte contre le virus.

«Nous devons partager les expériences avec des mesures de soins de santé et de quarantaine», a dit Hong.

«Il est aussi crucial que nous fassions des efforts conjoints pour établir et appliquer des stratégies de sortie afin de prévenir une deuxième vague d'infections», a souligné Hong.

«Alors que les mesures de quarantaine minutieuses doivent être maintenues, il est important de chercher un équilibre entre la quarantaine et l'économie en assurant les déplacements nécessaires et les activités économiques», a-t-il ajouté.

Vendredi, la Corée du Sud a rapporté 20 autres cas de nouveau coronavirus, portant le nombre total de cas à 11.142. Le nombre de cas mortels dans le pays est resté à 264, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page