Go to Contents Go to Navigation

Covid-19 : Séoul cherche à coopérer étroitement avec les pays d'Europe centrale

Actualités 22.05.2020 à 22h35
Le vice-ministre des Affaires étrangères Kim Gunn (à dr.) tient une visioconférence avec les chefs des missions diplomatiques en Europe centrale, le vendredi 22 mai 2020. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 22 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud cherche à élargir la coopération avec les pays d'Europe centrale en se basant sur la confiance construite à travers les efforts conjoints de lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a fait savoir ce vendredi le ministère des Affaires étrangères.

Lors d'une visioconférence avec les chefs des missions diplomatiques dans la région, le vice-ministre des Affaires étrangères Kim Gunn a indiqué que la Corée du Sud souhaite coopérer étroitement avec les pays du «Groupe de Visegrád», à savoir la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque pour combattre le Covid-19 et assurer que la crise sanitaire n'affecte pas les échanges économiques bilatéraux.

Durant la conférence, Kim a souligné que la coopération étroite que la Corée du Sud maintient avec les pays a aidé les ressortissants sud-coréens à rentrer chez eux et les hommes d'affaires à voyager dans ces pays pour mener leurs activités essentielles malgré les mesures de quarantaine frontalières strictes.

«Ce genre de coopération représente bien la coopération gagnant-gagnant et la confiance mutuelle entre les deux parties» a indiqué Kim.

Près de 20% des exportations sud-coréennes vers l'Europe sont destinés aux quatre pays du Groupe de Visegrád. Les investissements des entreprises sud-coréennes dans ces pays ont bondi de 63 millions de dollars à 1,91 milliard de dollars entre 2015 et 2019.

Le gouvernement s'est engagé à soutenir la lutte mondiale contre le nouveau coronavirus en partageant ses expériences et son savoir-faire en la matière.

Le pays maintiendra sa stratégie pour combattre le virus basée sur les principes d'«ouverture, de transparence et de démocratie» et partagera les informations liées à la pandémie avec la communauté internationale, a dit le ministère.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page