Go to Contents Go to Navigation

La marine enverra 2 destroyers pour une manœuvre navale dirigée par les Etats-Unis

Actualités 24.05.2020 à 14h25
Le destroyer Aegis Sejong le Grand (1er de la g.) lors de l'exercice RIMPAC en 2010.

SEOUL, 24 mai (Yonhap) -- La marine nationale projette d'envoyer seulement deux destroyers à l'exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) prévu du 17 au 31 août à Hawaï, a-t-on appris ce dimanche auprès d'une source militaire, alors que la manœuvre navale multinationale biannuelle dirigée par les Etats-Unis devrait se dérouler à une échelle réduite à cause du nouveau coronavirus (Covid-19).

Cette année, la marine enverra un destroyer Aegis de 7.600 tonnes et un destroyer de 4.400 tonnes pour cette manœuvre navale alors qu'elle y avait mobilisé en 2018 un sous-marin, un avion de patrouille maritime et pas moins de 700 soldats. Le nombre de troupes qui participeront à l'exercice devrait également être réduit.

Cette manœuvre est destinée à renforcer les capacités opérationnelles combinées pour la sécurité maritime. La Corée du Sud participe à l'exercice sur une base régulière en dépêchant des bâtiments de guerre dont le destroyer Aegis Sejong le Grand.

La marine américaine avait annoncé plus tôt qu'elle minimiserait l'exercice basé sur la terre et la côte, et n'organiserait pas d'événements sociaux sur la côte cette année en raison de la pandémie de Covid-19.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page