Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Des reliques funéraires de la fin du Ve et du début du VIe siècle mises au jour dans un complexe funéraire royal

Actualités 27.05.2020 à 19h12

GYEONGJU, 27 mai (Yonhap) -- Une paire de chaussures de cérémonie en bronze doré, qui auraient été fabriquées entre la fin du Ve siècle et le début du VIe siècle, a été déterrée sur le site de fouilles d'un complexe funéraire royal dans le sud-est de la Corée du Sud, ont indiqué ce mercredi les autorités du patrimoine culturel.

L'Administration du patrimoine culturel (CHA) a indiqué que les chercheurs ont mis à jour les objets, une paire de chaussures en bronze doré, une pièce d'ornement en argent faite pour être attachée à une ceinture et des parures équestres, entre autres, sur le site de fouilles du tumulus Hwangnamdong n° 120-2 à l'intérieur de Daereungwon, un complexe funéraire royal de l'époque Silla à Gyeongju, à 371 km au sud-est de Séoul.

La dernière fois qu'une paire de chaussures en bronze doré, qui auraient servi lors des rituels funéraires, ont été déterrées dans une ancienne tombe de Silla remonte à 1977, sur un autre site dans la même ville.

Les reliques auraient appartenu à un aristocrate ou à une personne de sang royal. Les chercheurs ont déclaré que les chaussures, qui semblaient être en relativement bon état, ont été découvertes près des pieds du défunt.

Le sexe du défunt n'a pas encore été déterminé, selon les chercheurs.

Gyeongju était la capitale de Silla (57 av. J.-C. - 935), le royaume qui a unifié la péninsule coréenne sous sa domination. Un grand nombre de sites archéologiques et de biens culturels de cette période subsistent dans la ville.

Selon les chercheurs, la paire de chaussures présente des motifs sculptés en forme de T sur la surface, décorés chacun d'un «dalgae» en bronze doré, un ornement en forme de bracelet fait de perles.

Parmi les autres objets découverts, dont on suppose qu'ils ont été enterrés avec le défunt comme effets personnels, figurent une selle de cheval en bronze doré, un fer en bronze, un chaudron en acier traditionnel coréen et diverses faïences.

«Les objets révèlent généralement le statut social du défunt. Concernant la découverte des chaussures en bronze doré, on suppose généralement que le défunt était de lignée royale», a déclaré Kim Kwon-il, chercheur à l'Institut de recherche sur le patrimoine culturel de Silla.

La fouille fait partie d'un projet entre l'administration du patrimoine culturel et la ville de Gyeongju visant à restaurer les principales ruines historiques liées à la capitale de la dynastie Silla.

Gyeongju abrite trois sites du patrimoine culturel mondial de l'Unesco : le temple Bulguksa et la grotte Seokguram, le village de Yangdong et les Zones historiques de Gyeongju. Daeruengwon fait partie des Zones historiques de Gyeongju.

Cette photo non datée, publiée par l'Administration du patrimoine culturel le 27 mai 2020, montre une chaussure en bronze doré déterrée du tumulus Hwangnamdong 120-2 du royaume de Silla à Gyeongju, dans le sud-est de la Corée du Sud.
Cette photo non datée, publiée par l'Administration du patrimoine culturel le 27 mai 2020, montre divers ornements pour cheveaux déterrés du tumulus Hwangnamdong 120-2 du royaume de Silla à Gyeongju, dans le sud-est de la Corée du Sud.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page