Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Coronavirus : nouvelles infections préoccupantes dans des centres logistiques

Actualités 27.05.2020 à 18h40
Cette photo prise le 26 mai 2020 montre un centre logistique de Coupang, leader local du commerce en ligne, à Bucheon, à l'ouest de Séoul, où un grand nombre de cas de nouveau coronavirus (Covid-19) ont été rapportés.

SEOUL, 27 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a rapporté ce mercredi une hausse continue des cas liés à un centre logistique de Coupang Inc., leader du commerce en ligne, dans une ville à l'ouest de Séoul, mettant les autorités sanitaires en état d'alerte face à une éventuelle propagation communautaire supplémentaire du nouveau coronavirus (Covid-19).

Jusqu'à 9h ce matin, le pays a signalé au moins 36 cas liés au centre logistique de Bucheon, à l'ouest de Séoul, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Le premier cas, confirmé la semaine dernière, serait lié aux transmissions dont l'origine remonte à un enseignant d'un institut privé à Incheon qui a contracté la maladie après s'être rendu dans une boîte de nuit à Itaewon, quartier connu pour sa vie nocturne à Séoul.

Sur les cas confirmés, 22 ont été rapportés à Incheon, à l'ouest de Séoul, suivis de 10 cas dans la province du Gyeonggi et quatre à Séoul.

Les préoccupations sur une éventuelle propagation communautaire se multiplient à Séoul et dans ses environs où résident près de la moitié de la population coréenne de plus de 50 millions.

Les autorités sanitaires ont déclaré être en train de mener une étude épidémiologique sur les cas en ajoutant que les mesures de quarantaine n'ont pas été respectées au sein du centre en question.

«Si les mesures de quarantaine ne sont pas appliquées sur les lieux de travail, cela pourrait résulter en des infections de masse», a averti le vice-ministre de la Santé Kim Ganglip lors d'un point de presse.

Les autorités sanitaires ont testé près de 4.000 personnes dont 3.600 travailleurs dans le centre logistique. Coupang a fermé lundi l'installation.

Les KCDC ont dit aussi étudier la possibilité que les cas liés aux centres logistiques sont survenus par une autre voie non liée au foyer d'infection à Itaewon.

Market Kurly, une plateforme de livraison de produits alimentaires, a rapporté qu'un travailleur temporaire dans son centre logistique à l'est de Séoul a été confirmé comme porteur du virus.

L'entreprise a dit avoir fermé l'établissement et identifié près de 300 employés qui auraient été en contact avec le patient testé positif au virus.

Les KCDC ont estimé qu'il y avait une faible possibilité de voir le Covid-19 se propager à travers la livraison des colis en provenance du centre logistique. La crainte des consommateurs s'intensifie toutefois alors qu'un grand nombre de Coréens ont recours aux achats en ligne en cette période de pandémie.

La Corée du Sud a redoublé de vigilance face aux infections en grappes sur fond de hausse continue du nombre d'infections liées à Itaewon. Les autorités sanitaires surveillent attentivement l'impact de la réouverture progressive des écoles.

Le pays a rapporté aujourd'hui 40 nouveaux cas de Covid-19, portant le nombre total d'infections à 11.265.

Un homme se fait tester pour le Covid-19 le mercredi 27 mai 2020 dans un parking à Bucheon, dans la province du Gyeonggi, après un bond des cas liés à un centre logistique de Coupang dans la région.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page