Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : la Corée du Sud va renforcer les mesures de quarantaine dans la région du grand Séoul suite à l'augmentation du nombre de cas

Actualités 28.05.2020 à 18h40

SEOUL, 28 mai (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé ce jeudi le renforcement des mesures de quarantaine dans la région métropolitaine de Séoul au cours des deux prochaines semaines afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) dans cette zone densément peuplée.

Les autorités sanitaires renforceront les mesures de distanciation sociale dans la capitale et sa région jusqu'au 14 juin.

Les installations publiques, y compris les musées et les galeries d'art de la région, seront fermées, et les entreprises seront invitées à adopter des horaires de travail flexibles et à respecter les règles de quarantaine.

Les établissements de divertissement tels que les bars et les clubs de la zone métropolitaine seront fermement enjoints à fermer au cours de la période, selon le ministre de la Santé Park Neunghoo.

Le régime de distanciation sociale allégée sera maintenu dans les autres régions du pays. Le gouvernement sera contraint de revenir au régime de distanciation sociale renforcé s'il ne parvient pas à contrôler la propagation du virus d'ici le 14 juin.

«Si nous ne parvenons pas à éradiquer rapidement la propagation du virus dans la zone métropolitaine, les infections communautaires augmenteront, ce qui finira par compromettre la réouverture des écoles», a déclaré Park lors d'une conférence de presse.

La décision a été prise alors que le pays a signalé jeudi un nombre impressionnant de 79 nouveaux cas de Covid-19, le plus grand nombre en près de deux mois.

La plupart des cas récemment identifiés ont pour origine un centre de distribution à Bucheon, à l'ouest de Séoul. Jusqu'à présent, 82 cas au total sont liés au centre de distribution de la société de commerce électronique Coupang.

La Corée du Sud a instauré une «quarantaine dans la vie quotidienne» le 6 mai, mettant ainsi fin à une campagne de stricte distanciation sociale qui a duré un mois.

Les directives assouplies de distanciation sociale ont donné le feu vert à la réouverture des installations publiques et des établissements commerciaux à condition qu'ils respectent les mesures sanitaires de base.

La réouverture des écoles, qui figurait parmi les principales préoccupations des autorités sanitaires, a également commencé progressivement ce mois-ci. Tous les élèves sont censés retourner en classe d'ici le 8 juin, bien que le calendrier risque d'être retardé pour les écoles situées dans des régions où il existe des foyers d'infection.

Après avoir culminé à plus de 900 fin février, la courbe virale du pays s'est aplatie, les nouvelles infections quotidiennes étant tombées à seulement deux cas au début du mois, avant l'apparition d'un foyer d'infection à Itaewon, un quartier de vie nocturne à Séoul.

À la date de jeudi, 261 cas ont eu pour origine les clubs et bars d'Itaewon.

Cependant, suite aux foyers d'infection à Itaewon et dans le centre logistique de Bucheon, des appels ont été lancés pour que le pays revienne à sa stricte campagne de distanciation sociale qui a été mise en œuvre entre le 22 mars et le 5 mai.

Les autorités sanitaires ont averti qu'une deuxième vague d'infections pouvait survenir à tout moment et que le régime de distanciation sociale renforcé pourrait être réintroduit si le nombre des nouvelles infections quotidiennes dépassait 50 pendant une certaine période.

Le ministre de la Santé Park Neunghoo lors d'une conférence de presse le jeudi 28 mai 2020, au complexe gouvernemental à Sejong.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page