Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

14 juin

1950 -- La Corée du Sud devient membre de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

1993 -- Un hélicoptère transportant une équipe du tournage du film sud-coréen «La femme sur l'homme» s'écrase dans le fleuve Han, à Séoul, tuant sept personnes, dont le réalisateur du film.

2000 -- Premier sommet intercoréen, à Pyongyang, réunissant le président Kim Dae-jung et le leader nord-coréen Kim Jong-il. Ils publieront le lendemain une déclaration commune en cinq points pour stimuler les échanges économiques et sociaux et pour organiser des rencontres entre les membres des familles séparées depuis la division du pays, avant la guerre de Corée.

2002 -- La Corée du Sud, coorganisatrice de la Coupe du monde de football avec le Japon, se qualifie pour les huitièmes de finale d'un Mondial pour la première fois de son histoire en battant le Portugal dans la phase de groupes.

2003 -- Les deux Corées organisent une cérémonie dans la Zone démilitarisée (DMZ), près du village de la trêve de Panmunjom, pour célébrer la reconnexion d'une ligne de chemin de fer, qui avait été coupée durant la guerre de Corée (1950-1953). Le rétablissement de cette ligne de chemin de fer faisait partie des accords du sommet intercoréen de 2000, à Pyongyang.

2007 -- La Banco Delta Asia transfère plus de 20 millions de dollars de fonds nord-coréens, une condition imposée par la Corée du Nord pour que celle-ci poursuive son processus de dénucléarisation. Les Etats-Unis gèleront ces fonds pendant près de deux ans, accusant la banque de blanchiment d'argent et de contrefaçon de monnaie pour le compte de Pyongyang. Après le transfert, le Nord retournera aux pourparlers nucléaires qui étaient restés dans l'impasse pendant plus d'un an.

2017 -- Un soldat nord-coréen fait défection en Corée du Sud en traversant la frontière séparant les deux Corées dans la Zone commune de sécurité (JSA).

2018 -- A son retour à Washington après son sommet historique avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin à Singapour, le président américain Donald Trump tweete que le monde se sent «plus en sécurité» car la Corée du Nord ne représente plus une menace nucléaire pour la planète.

(FIN)

Accueil Haut de page