Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : hausse continue du nombre de cas liés à des rassemblements religieux

Actualités 02.06.2020 à 11h51
Dépistage

SEOUL, 02 juin (Yonhap) -- La lutte de la Corée du Sud contre le nouveau coronavirus (Covid-19) fait face aujourd'hui à un nouvel obstacle alors que le nombre d'infections liées à des rassemblements religieux dans la région métropolitaine de Séoul continue à augmenter à l'approche de la troisième phase de la réouverture des écoles.

Le pays a identifié 38 nouveaux cas de Covid-19 dont 36 infections locales, portant le nombre total de cas dans le pays à 11.541, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Toutes les nouvelles contaminations ont été rapportées à Séoul et Incheon, à l'ouest de la capitale, et dans la province du Gyeonggi.

De nombreux cas dont l'origine remonte à des temples protestants à Séoul et dans ses environs suscitent des inquiétudes alors que le pays se bat toujours pour endiguer les infections liées à des clubs et à un centre de distribution.

Le nombre journalier de nouveaux cas montre toutefois une tendance baissière après avoir atteint le niveau le plus élevé en près de deux mois jeudi dernier avec 79 cas sur fond de bond lié au centre logistique à l'ouest de Séoul.

Au moins 40 cas sont liés à des temples protestants à Incheon, à l'ouest de Séoul, et dans d'autres villes de la province du Gyeonggi, selon les KCDC et des collectivités locales.

Les autorités sanitaires craignent notamment que les cas sporadiques liés aux rassemblements religieux n'entraînent une nouvelle vague d'infections de masse dans la région à forte densité de population.

En février, le pays avait vu bondir le nombre de cas liés à des cultes d'une secte chrétienne à Daegu, le plus grand foyer de Covid-19 dans le pays.

Les autorités sanitaires ont averti que des infections de masse pourraient se déclencher dans la région métropolitaine de Séoul si les contaminations sporadiques continuent à se produire.

«Des infections de grande ampleur risquent d'apparaître dans la région métropolitaine de Séoul, mais nous pouvons réussir à contenir la propagation du virus si les citoyens redoublent de vigilance contre la pandémie afin de rompre la chaîne de transmission du virus», a déclaré Sohn Yong-rae, haut officiel du ministère de la Santé, lors d'un point de presse.

La Corée du Sud a vu un ralentissement du nombre de contaminations liées au centre de distribution géré par le leader de l'e-commerce Coupang Inc. à Bucheon et à Itaewon, quartier connu pour sa vie nocturne.

Au moins 112 cas sont liés à l'installation de distribution depuis la confirmation de son premier cas fin mai.

Le nombre total d'infections liées à Itaewon a atteint 270 lundi midi, selon les KCDC.

Le pays a par ailleurs rapporté deux autres cas importés et un nouveau décès, portant le bilan des cas mortels à 272. Le taux de mortalité s'est situé à 2,36%.

Le nombre total de personnes libérées de la quarantaine après un rétablissement complet s'est élevé à 10.446, soit 24 de plus que la veille.

La Corée du Sud a effectué un total de 939.851 tests depuis le 3 janvier dernier.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page