Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La Corée du Sud accuse le plus grand déficit courant en presque 10 ans en avril

Economie 04.06.2020 à 09h27

SEOUL, 04 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a enregistré en avril le plus grand déficit courant en presque une décennie principalement en raison de la forte baisse des exportations due à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), ont montré ce jeudi des données de la Banque de Corée (BOK).

Le pays a affiché un déficit courant de 3,12 milliards de dollars en avril, marquant un renversement de situation suite à un excédent de 5,96 milliards de dollars un mois plus tôt, selon les données préliminaires de la BOK.

Le chiffre représente le plus grand déficit courant depuis janvier 2011.

Cette photo d'archives montrent des conteneurs à la ville portuaire de Busan, à environ 450 km au sud de Séoul.

Le résultat est survenu un an après que le pays a enregistré son premier déficit courant en 84 mois en avril 2019 à cause principalement de ce que la BOK a décrit à ce moment-là comme une hausse saisonnière inhabituelle des paiements de dividendes.

Cette fois-ci, le déficit est largement attribuable au premier déficit commercial du pays en 99 mois.

Les exportations du pays ont plongé de 24,3% sur un an à 36,9 milliards de dollars en avril alors que les importations ont reculé de 15,9% à 37,8 milliards de dollars, provoquant un déficit commercial de 950 millions de dollars.

La BOK a déclaré que l'excédent de la balance des biens s'est élevé à 820 millions de dollars en avril, une chute vertigineuse par rapport à l'excédent de 6,66 milliards de dollars du mois précédent et à celui de 5,61 milliards de dollars d'avril 2019.

Le solde négatif de la balance des services a augmenté légèrement à 1,42 milliard de dollars en avril après avoir été de 1,39 milliard de dollars le mois précédent.

Il s'agissait également d'une légère hausse par rapport au déficit de 1,27 milliard de dollars en avril 2019.

Le déficit de la balance touristique du pays a légèrement baissé à 340 millions de dollars après avoir atteint 370 millions de dollars en mars et 440 millions de dollars un an plus tôt.

Les revenus du tourisme ont diminué considérablement à 360 millions de dollars après avoir été de 2,1 milliards de dollars il y a un an et de 740 millions de dollars en mars, car le nombre de visiteurs dans le pays a dégringolé de 98,2% en glissement annuel à quelque 29.000 sur fond de pandémie de coronavirus.

Cette photo, prise le 10 avril 2020, montre des guichets d'enregistrement déserts à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, sur fond de forte baisse du nombre de touristes étrangers en Corée du Sud et sud-coréens à l'étranger à cause de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Le nombre de Sud-Coréens qui sont partis à l'étranger a chuté de 98,6% à environ 31.000. Leurs dépenses à l'étranger ont reculé à 710 millions de dollars, contre 1,11 milliard de dollars un mois plus tôt et 2,54 milliards de dollars en avril 2019.

La balance des revenus primaires a affiché un déficit de 2,29 milliards de dollars, constituant un retournement brusque après un excédent de 930 millions de dollars un mois plus tôt.

Le nouveau chiffre représente toutefois une amélioration par rapport au déficit de 4,18 milliards de dollars affiché à l'issue du même mois de 2019.

Le déficit de la balance des dividendes a reculé à 3,01 milliards de dollars en avril après avoir été de 4,87 milliards de dollars un an plus tôt, mais il a marqué un renversement de situation après un excédent de 40 millions de dollars en mars.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page