Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Le nouveau Parlement tient sa première séance plénière malgré un boycott de l'opposition

National 05.06.2020 à 14h43
Séance plénière du Parlement
Président du Parlement
Première femme vice-présidente du Parlement

SEOUL, 05 juin (Yonhap) -- La nouvelle Assemblée nationale a ouvert sa première séance plénière ce vendredi mais le Parti unifié du futur (PUF), principal parti d'opposition, l'a boycottée en protestation contre le plan du Parti démocrate (PD) au pouvoir sur l'organisation des commissions parlementaires permanentes.

La première séance plénière de la 21e Assemblée nationale a été convoquée après que le parti au pouvoir a soumis une demande unilatérale pour la séance inaugurale du nouveau Parlement.

Tous les députés du PUF ont assisté à l'ouverture de la séance mais ont aussitôt quitté l'hémicycle en signe de protestation.

«La réunion d'aujourd'hui n'est pas légitime car il n'y a pas eu d'accord entre les partis au pouvoir et d'opposition (sur la manière d'organiser les commissions permanentes)», a déclaré Joo Ho-young, chef de file du PFU, au début de la séance avant que ses confrères ne quittent la salle.

«Notre présence ici est destinée à manifester notre protestation et non à approuver la séance plénière», a-t-il souligné.

Les deux partis rivaux sont en conflit sur la nomination des présidents des 18 commissions parlementaires permanentes alors qu'ils réclament chacun la présidence de la commission de la législation et de la justice.

En l'absence du PUF, le PD et d'autres partis minoritaires qui étaient présents à la séance ont officiellement choisi Park Byeong-seug, député six fois élu du PD, comme premier président de la 21e Assemblée nationale.

Deux postes de vice-président du Parlement, respectivement réservés au parti au pouvoir et à la principale formation d'opposition étaient à pourvoir.

Mais seule la députée Kim Sang-hee du PD a été officialisée à l'un des deux postes au cours de la séance tenue sans le principal parti d'opposition.

En vertu de la loi sur le Parlement, Park doit quitter son parti pour pouvoir assurer la présidence en tant que député indépendant.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page