Go to Contents Go to Navigation

(4e LD) Coronavirus : la lutte fragilisée par des clusters d'infections

National 05.06.2020 à 16h52

SEOUL, 05 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a continué à rapporter plus de cas liés à des rassemblements religieux, à des discothèques et à un centre logistique dans la région de Séoul ce vendredi, à l'approche de la réouverture d'autres classes d'école la semaine prochaine. Les autorités sanitaires ont exhorté à nouveau les citoyens à éviter de se rassembler ce week-end.

Le pays a ajouté 39 autres cas de nouveau coronavirus (Covid-19), dont 34 infections locales, portant le nombre total de cas dans le pays à 11.668, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC). Les infections journalières du Covid-19 sont restées inchangées par rapport à la veille.

Toutes les infections, sauf trois, ont été détectées à Séoul et dans sa région voisine vendredi.

La Corée du Sud se bat contre plusieurs groupes d'infections depuis l'imposition du programme de distanciation sociale allégée le 6 mai.

Les transmissions liées aux rassemblements religieux dans la région métropolitaine de Séoul, qui abrite environ la moitié des 51 millions d'habitants, ont récemment émergé comme la plus grande préoccupation pour la autorités sanitaires.

La Corée du Sud fait également des efforts pour endiguer la flambée persistante de cas de virus liés à des discothèques d'Itaewon et un centre logistique géré par le leader de l'e-commerce, Coupang Inc.

Au cours des deux dernières semaines, les infections en grappes ont représenté 73% des nouveaux cas confirmés et la plupart des nouveaux foyers d'infection se trouvent dans la région métropolitaine de Séoul, ont détaillé les KCDC.

Le nombre d'infections liées aux 30 petits temples protestants à Incheon, à l'ouest de Séoul et dans la province du Gyeonggi entourant la capitale a atteint 76 jusqu'à présent, en hausse de 10 par rapport à la veille, selon les KCDC. Parmi ces cas rapportés, plus de la moitié était des transmissions secondaires. Le premier cas lié a été rapporté dimanche.

Le nombre d'infections liées à Itaewon a dépassé 270 et certains cas sont des transmissions de septième niveau. Quelque 124 cas sont liés au centre de distribution géré par Coupang, selon les KCDC.

Selon les KCDC, 29 cas de virus liés à une entreprise de vente de porte-à-porte ont été également signalés jusqu'à présent depuis mardi. La plupart des victimes sont âgées de 60 ans ou plus et la personne la plus âgée a 86 ans.

La plus grande préoccupation des autorités sanitaires porte sur les diffuseurs de virus asymptomatiques, qui peuvent être aussi contagieux que les patient présentant des symptômes clairs du Covid-19. Les KCDC estiment qu'environ 25-35 patients ont été testés positifs au virus bien qu'ils ne manifestent pas de symptômes liés.

Le pays a lancé la troisième étape de son plan de réouverture des écoles. Plus d'élèves assisteront aux cours en classe la semaine prochaine.

La Corée du Sud devrait lancer le plan de retour de tous les élèves à l'école lundi prochain en prenant des mesures de précaution, telles qu'une réduction de la durée des cours, un mélange de cours en ligne et hors ligne, des déjeuners décalés et un ajustement de la fréquentation scolaire.

Un total de 514 écoles maternelles et élémentaires, collèges et lycées sont restés fermés suites aux clusters d'infections régionaux. Ils ont représenté 2,5% des 20.900 établissements scolaires du pays, mais presque toutes les écoles fermées sont basées à Séoul et dans sa banlieue.

La semaine à venir sera un tournant dans l'endiguement de la propagation. Les autorités sanitaires ont décidé de renforcer les directives de distanciation sociale pour la région métropolitaine, en fermant à nouveau des équipements publics et en ordonnant aux établissements de loisirs de s'abstenir d'ouvrir les portes jusqu'au 14 juin. Elles décideront ensuite si les mesures seront étendues ou non pour les autres régions.

Si le chiffre de la zone métropolitaine de Séoul continue à augmenter, la Corée du Sud envisagera de retourner à la distanciation sociale stricte.

«Les mesures de quarantaine renforcées resteront en vigueur dans la région métropolitaine de Séoul jusqu'au week-end prochain», a déclaré Yoon Tae-ho, un haut responsable du ministère de la Santé et des Affaires sociales, dans un point de presse journalier, en exhortant les résidents à éviter de se rassembler durant la période demandée.

Le pays n'a rapporté aucun décès supplémentaire, maintenant le bilan des cas mortels à 273.

Le taux de mortalité s'est élevé à 2,34%. Le taux est inférieur à 1% pour ceux âgés de 59 ans ou moins, mais augmente à 26,4% chez les patients de plus de 79 ans.

Le nombre accumulé de cas importés a atteint 1.280, en hausse de cinq par rapport à la veille. Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 10.506, soit sept de plus que la veille. Environ 90% es patients locaux atteints du Covid-19 ont guéri.

La Corée du Sud a effectué 990.960 tests depuis le 3 janvier, dont 17.102 la veille.

Au cours des deux dernières semaines, les autorités sanitaires ont déclaré qu'elles n'avaient pas réussi à identifier l'origine de près de 10% des cas de nouveau coronavirus.

Le pays a commencé aujourd'hui à fournir des masques «anti-gouttelettes». Même si les masques plus fins sont connus pour bloquer moins de polluants par rapport aux masques plus épais et durables, la demande augmente alors que le temps plus chaud rend plus difficile le port des masques plus épais.

«Le nouveau coronavirus se propage dans la région métropolitaine de Séoul à travers des rassemblements religieux, des cybercafés et des instituts privés. De telles infections peuvent mener à une autre vague de la pandémie», a alerté le directeur adjoint des KCDC, Kwon Joon-wook, lors d'un point de presse, en exhortant le peuple à s'abstenir de se rassembler pendant le week-end.

Un exercice pour l'utilisation systématique de lits d'hôpital est en cours au Centre médical national (NMC) à Séoul le vendredi 5 juin 2020, afin de se préparer aux infections de masse au Covid-19 dans la région métropolitaine de Séoul. L'exercice a été organisé par le QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité.
L'entreprise de vente de porte-à-porte, Richway, est fermée le vendredi 5 juin 2020, après que 29 cas de virus liés à cette entreprise ont été signalés.
Un membre du personnel médical travaille au centre de dépistage installé au Seoul Medical Center dans l'arrondissement de Jungnang à Séoul, est désert le jeudi 4 juin 2020.
Des membres du personnel médical du Seoul Medical Center portent une pancarte promouvant la campagne de distanciation sociale du pays, le jeudi 4 juin 2020.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page