Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Hyundai Rotem se tourne vers les équipements à hydrogène pour une nouvelle croissance

Actualités 10.06.2020 à 19h57

SEOUL, 10 juin (Yonhap) -- Hyundai Rotem Co, fabricant sud-coréen de systèmes ferroviaires et d'équipements industriels, a dit ce mercredi vouloir pénétrer sur le marché des infrastructures de l'économie-hydrogène pour s'assurer un nouveau moteur de croissance.

Hyundai Rotem désire fournir des installations de recharge hydrogène après avoir terminé le transfert de technologie des reformeurs d'hydrogène, des équipements qui extraient l'hydrogène du gaz naturel, de la société japonaise Osaka Gas Engineering dans le courant du mois, a annoncé la société dans un communiqué.

Hyundai Rotem a reçu des commandes pour la fourniture de trois reformeurs d'hydrogène qui seront utilisés dans les projets du gouvernement en matière d'hydrogène, a déclaré Hyundai Rotem.

La société souhaite vendre pour 110 milliards de wons (92,4 millions de dollars) d'installations de recharge hydrogène en 2022 et pour 350 milliards de wons en 2025, à la vue de la demande croissante en véhicules respectueux de l'environnement.

Le marché de l'énergie hydrogène devrait atteindre 3.000.000 milliards de wons en 2050, soit 18% de la demande énergétique mondiale, a déclaré la société, citant le rapport de Mckinsey intitulé «Hydrogen scaling up, 2017».

La Corée du Sud a annoncé en janvier qu'elle possédera 2,9 millions de véhicules à hydrogène en circulation d'ici 2040 et qu'elle augmentera le nombre de stations de recharge hydrogène à 310 d'ici 2022 et à 1.200 d'ici 2040, contre 37 actuellement dans tout le pays.

Hyundai Rotem, filiale du groupe Hyundai Motor, prévoit d'investir 7.600 milliards de wons dans des installations de production de voitures à hydrogène et dans des activités de recherche et développement connexes d'ici 2030.

Le groupe ambitionne de produire 500.000 véhicules à hydrogène en 2030, dans le contexte de sa transformation en un fournisseur de solutions de mobilité du futur. Une voiture à hydrogène est considérée comme respectueuse de l'environnement car elle n'émet que de la vapeur d'eau en produisant de l'électricité.

Image de synthèse d'une station de recharche hydrogène. (Photo fournie par Hyundai Rotem. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page