Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(4e LD) Coronavirus : léger ralentissement des nouveaux cas, le grand Séoul toujours menacé par des clusters

National 11.06.2020 à 17h05

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- L'apparition de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) s'est légèrement ralentie ce jeudi en Corée du Sud mais la zone métropolitaine de Séoul s'inquiète toujours de la menace persistante d'infections de masse malgré des mesures renforcées pour contenir davantage la propagation communautaire à Séoul et dans sa région.

Le pays a ajouté 45 nouveaux cas, dont 40 infections locales, portant le nombre total à 11.947, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Il s'agissait d'une légère baisse par rapport à la veille, où le chiffre a été de 50.

Tous les cas de contamination locale ont été identifiés dans la zone métropolitaine de Séoul.

La Corée du Sud a levé le 6 mai le régime de distanciation sociale à l'échelle nationale mais elle a renforcé les mesures à Séoul et dans les régions voisines dans un contexte où le nombre d'infections de masse a bondi.

Un membre du personnel médical se rafraîchit la tête avec un paquet de glace dans une clinique de l'ouest de Séoul, le jeudi 11 juin 2020.

Jusqu'à mercredi, le nombre de cas issus d'un entrepôt géré par le leader de l'e-commerce Coupang à Bucheon, juste à l'ouest de Séoul, a atteint 146, en hausse de deux par rapport à la veille. Celui des infections liées à des petits temples protestants à Séoul et dans sa région s'est élevé à 94.

Le nombre de cas identifiés dans un club de table de tennis du sud-ouest de Séoul a été de 60 la veille, selon les KCDC.

Jusqu'à jeudi matin, le nombre de cas de Covid-19 en lien avec une entreprise de vente en porte-à-porte a augmenté à 116, dont presque 70% sont des patients âgés de 60 ans et plus. Le premier patient de l'entreprise avait été rapporté le 2 juin.

Sept cas ont été rapportés au Commandement de soutien pour la défense et la sécurité (DSSC) à Gwacheon, juste au sud de Séoul.

Un livreur du centre de distribution de CJ Logistics Corp., dans l'ouest de Séoul, a été testé positif ce jeudi. Ce cas ne figure pas dans le chiffre quotidien officiel. Les autorités sanitaires mènent actuellement des tests sur environ 250 employés du centre.

La série d'infections en groupe dans la zone hautement peuplée est survenue alors que la Corée du Sud a achevé sa réouverture progressive des écoles lundi. Néanmoins, pas moins de 500 écoles de la zone ont reporté leur réouverture à cause des clusters d'infections.

Le 74e Championnat national de baseball des lycées a été lancé sans spectateurs au stade de Mokdong, à Séoul, le jeudi 11 juin 2020, sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Cette semaine sera un moment crucial pour décider du maintien des mesures de distanciation renforcée dans le grand Séoul.

Le gouvernement a fait savoir que des discussions étaient toujours en cours.

Les autorités sanitaires restent inquiètes face à la possibilité croissante d'une deuxième vague de contaminations dans le pays.

La zone métropolitaine de Séoul a englobé 97% des nouveaux cas transmis localement ce mois-ci.

«Comme le virus se propage rapidement, il y a une limite pour contenir la diffusion seulement avec le traçage des personnes qui sont entrées en contact avec des patients atteints du Covid-19», a déclaré Yoon Tae-ho, un haut responsable du ministère de la Santé et des Affaires sociales, lors d'une conférence de presse. «Ainsi, toutes les personnes doivent respecter les directives sanitaires afin de ralentir la propagation.»

Le nombre total de cas mortels est resté inchangé à 276, le taux de mortalité ayant atteint 2,31%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 10.654, soit 43 de plus que la veille.

Le pays a effectué 1.066.888 tests de dépistage depuis le 3 janvier.

Le nombre de cas importés a crû de cinq pour atteindre 1.312. Presque 90% de ces cas ont concerné des ressortissants sud-coréens.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page