Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'exercice de défense antimissile Corée du Sud-USA jugé crucial pour le transfert de l'OPCON

Actualités 11.06.2020 à 17h12

SEOUL, 11 juin (Yonhap) -- L'exercice de défense antimissile que la Corée du Sud et les Etats-Unis ont mené conjointement n'a rien à voir avec une tentative d'intégration du système antimissile du Sud dans le système américain plus large, a déclaré ce jeudi le ministère de la Défense.

Le ministre de la Défense, Jeong Kyeong-doo, a révélé mercredi que les deux pays avaient effectué un entraînement au cours du premier semestre de l'année pour tester des réponses intégrées aux menaces balistiques nord-coréennes. C'était la première fois qu'un tel exercice était rendu public.

La révélation a immédiatement suscité des spéculations selon lesquelles il pourrait faire partie des efforts visant à intégrer le système de défense antimissile sud-coréen dans le système américain plus large, une éventualité que la Chine a longtemps critiquée.

Le ministère de la Défense a catégoriquement rejeté une telle spéculation.

«L'exercice fait partie intégrante des préparatifs (des deux pays) pour les lancements de missiles balistiques en Corée du Nord», a déclaré jeudi le porte-parole adjoint du ministère de la Défense, le colonel Moon Hong-sik.

Rejetant les spéculations sur l'incorporation dans le système américain de défense antimissile, Moon a souligné que l'exercice visait à partager des informations sur les trajectoires des missiles nord-coréens et à coordonner leurs réponses, y compris la détection et l'interception.

Il a également souligné que l'exercice était crucial pour améliorer les capacités de défense antimissile de la Corée du Sud avant la prise de contrôle envisagée par le pays du contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre de ses forces des Etats-Unis.

«Cela est profondément lié à la transition de l'OPCON. Il s'agit de sécuriser les capacités clés de nos militaires liées au transfert de l'OPCON», a noté le responsable.

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont travaillé pour le transfert de l'OPCON basé sur les conditions.

Les bonnes conditions à créer avant le transfert de l'OPCON sont les capacités de la Corée du Sud à diriger le mécanisme de défense combiné des alliés, sa capacité de réponse initiale aux menaces nucléaires et de missiles du Nord ainsi qu'un environnement de sécurité stable sur la péninsule et dans la région.

La Corée du Sud a remis le contrôle opérationnel de ses troupes au commandement de l'ONU dirigé par les Etats-Unis pendant la guerre de Corée de 1950-1953. Il a repris l'OPCON en temps de paix en 1994, mais l'OPCON en temps de guerre est resté entre les mains des Etats-Unis. Aucune échéance spécifique n'a été fixée, bien que beaucoup voient les deux parties viser autour de 2022 comme date cible.

«L'exercice, appelé événement de validation de l'intégration de la liaison de défense antimissile balistique, se déroule depuis longtemps sur une base trimestrielle, et il cible spécifiquement les missiles en provenance de Corée du Nord», a fait savoir un responsable du ministère.

La Corée du Sud a son propre système coréen de défense aérienne et antimissile (KAMD) dans le cadre d'un plan de base pour contrer les menaces nucléaires et de missiles de la Corée du Nord, a-t-il noté.

La Corée du Nord a continué à renforcer ses capacités balistiques sur fond de pourparlers de dénucléarisation au point mort avec les Etats-Unis. L'année dernière, il a présenté plusieurs nouveaux types de missiles balistiques à courte portée, y compris sa version de l'Iskander russe.

Des équipements militaires se dirigent vers la base du système de défense antimissile à haute altitude (Terminal High Altitude Area Defense) dans le comté de Seongju, dans la province du Gyeongsang du Nord, le vendredi 29 mai 2020. (Photo fournie par la salle d'opérations de Soseong-ni. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page