Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud solidement prête aux menaces nord-coréennes

Actualités 14.06.2020 à 13h45

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud maintient un état de préparation solide pour répondre à toutes les situations liées à la Corée du Nord, a déclaré ce dimanche le ministère de la Défense, en demandant au Nord de respecter le pacte militaire intercoréen.

Cette déclaration est survenue un jour après que Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a averti d'actes militaires en signe de protestation contre l'échec de Séoul à arrêter les transfuges nord-coréens d'envoyer des tracts anti-Pyongyang à travers la frontière.

Plus tôt ce mois-ci, Kim avait dit que le pacte militaire serait invalidé et d'autres projets d'échanges seraient suspendus du fait de la campagne d'envoi de prospectus.

«Le ministère de la Défense prend la situation actuelle au sérieux et surveille de près les mouvements de l'armée nord-coréenne», a indiqué le ministère dans un communiqué, en ajoutant qu'il maintient un état de préparation inébranlable «dans le cadre de la préparation à toutes les situations».

Il a ensuite souligné que l'accord du 19-Septembre «doit être exécuté complètement pour établir la paix dans la péninsule coréenne et prévenir les confrontations accidentelles (entre les deux Corées)».

L'Accord militaire global (CMA), conclu par les deux parties, appelle à une série de mesures pour l'établissement de la confiance et le contrôle des armes dans un cadre plus élargi pour arrêter tous les actes hostiles l'une contre l'autre. L'accord a été signé durant un sommet intercoréen tenu en 2018 à Pyongyang.

Des officiels et membres de syndicats de femmes nord-coréennes mènent une manifestation devant un musée à Sinchon, dans la province nord-coréenne du Hwanghae du Sud, le 9 juin 2020, pour critiquer les autorités sud-coréennes et les transfuges nord-coréens pour ce qu'ils définissent comme des actes anti-nord-coréens, sur cette photo publiée le lendemain par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page