Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Séoul demande à Pyongyang de maintenir les accords de réconciliation

Actualités 14.06.2020 à 15h09

SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a tenu ce dimanche une réunion d'urgence du Conseil national de sécurité (NSC) en ligne et a demandé à la Corée du Nord de maintenir les accords de réconciliation alors que Pyongyang continue à menacer de couper les relations intercoréennes et même de mener des actions militaires.

Les hauts officiels de la sécurité, dirigés par Chung Eui-yong, directeur du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, ont examiné la situation actuelle dans la péninsule coréenne et la réponse de Séoul aux récentes rhétoriques virulentes de Pyongyang, selon le porte-parole du bureau présidentiel, Kang Min-seok.

La réunion du NSC a eu lieu dans un contexte où Pyongyang a exacerbé les tensions dans la péninsule coréenne en annonçant la coupure de toutes les lignes de communication avec la Corée du Sud cette semaine.

(Photo fournie par Yonhap News TV)

En protestant contre les tracts anti-nord-coréens envoyés par des militants et transfuges nord-coréens depuis le Sud, Pyongyang a décidé mardi dernier de déconnecter toutes les lignes téléphoniques entre les deux Corées.

Le Nord a ainsi renforcé les tensions avec la Corée du Sud avec une série de rhétoriques plus dures provenant de Kim Yo-jong, la sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Plusieurs heures après que le dernier communiqué a été publié par Kim Yo-jong, le ministère sud-coréen de l'Unification a déclaré que le gouvernement prenait la situation actuelle au sérieux et que «le Sud et le Nord doivent observer tous les accords (conclus)».

Dans ce contexte, le ministère sud-coréen de la Défense a aussi dit ce dimanche qu'il maintenait un état de préparation solide pour répondre à toutes les situations concernant la Corée du Nord, en demandant au Nord de respecter le pacte militaire intercoréen.

«Le ministère de la Défense prend la situation actuelle au sérieux et surveille de près les mouvements de l'armée nord-coréenne», a indiqué le ministère dans un communiqué, en ajoutant qu'il maintient un état de préparation inébranlable «dans le cadre de la préparation à toutes les situations».

Ce dimanche, la Corée du Nord a rendu publique l'intégralité de la déclaration faite hier par Kim Yo-jong.

Le journal quotidien nord-coréen Rodong Sinmun a publié le communiqué dans son entier en deuxième page. En publiant d'autres articles liés au communiqué dans l'édition d'aujourd'hui, le média a promis également des «représailles répétitives et complètes» contre Séoul.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page