Go to Contents Go to Navigation

Mise au point d'un robot de prélèvement utilisable pour les tests de dépistage

Science/Tech 23.06.2020 à 11h49
(Photo fournie par le KIMM. Revente et archivage interdits)
(Photo fournie par le KIMM. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 23 juin (Yonhap) -- Une équipe de recherche sud-coréenne a développé un robot permettant au personnel médical de prélever des échantillons sans avoir de contact avec les patients lors des tests de dépistage, a fait savoir ce mardi l'Institut coréen de recherche sur la machinerie et les matériaux (KIMM).

S'il est commercialisé, le robot pourra être utilisé dans un environnement à haut risque de contamination tel que les tests de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19).

Mis au point par l'équipe dirigée par Seo Joon-ho, chercheur du centre de recherche à Daegu du KIMM, et Kim Nam-hee, professeur en médecine de l'université Dongguk, le système robotique est composé d'un «dispositif-maître» et d'un «robot-esclave».

Le «robot-esclave» équipé d'un coton-tige destiné à prélever des échantillons dans le nasopharynx est capable d'effectuer des mouvements dans quatre directions et de rotation suivant la manipulation du dispositif-maître contrôlé par le personnel médical.

Le personnel soignant peut manipuler le robot en suivant en temps réel l'emplacement du coton-tige à l'aide d'une caméra. La précision et la sécurité sont également améliorées grâce à la capacité de contrôle de la force et de la pression lors de l'introduction de l'écouvillon.

«Le robot permettra de réduire au minimum non seulement l'exposition du personnel médical au risque de contamination mais aussi l'inconfort dû au port d'équipements de protection», a déclaré Kim.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page