Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Bolton confirme sa version des faits concernant la Corée du Sud

Actualités 24.06.2020 à 10h42

WASHINGTON, 23 juin (Yonhap) -- L'ancien conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton a défendu mardi les éléments sur la Corée du Sud publiés dans ses mémoires en disant que cela desservirait le peuple sud-coréen s'il n'écrit pas la vérité.

Dans une interview accordée à Fox News, Bolton a été invité à commenter les critiques de Cheong Wa Dae sur le livre «The Room Where It Happened», alors que le bureau présidentiel sud-coréen l'a qualifié de «déformé» et basé sur des «préférences et préjugés».

«Si vous n'écrivez pas la vérité sur ces choses à un moment où les électeurs en Corée du Sud ou les électeurs aux Etats-Unis peuvent agir sur cela, je pense que vous faites du tort au peuple», a dit Bolton.

Les mémoires comprennent des explications de Bolton sur les rencontres entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, y compris des affirmations selon lesquelles aucun d'entre eux ne voulait que le président Moon Jae-in les rejoigne pour la troisième rencontre dans la Zone démilitarisée (DMZ) en juin 2019.

D'autres allégations controversées comportent son affirmation que c'était Chung Eui-yong, directeur du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, qui a proposé au dirigeant nord-coréen d'inviter Trump pour leur premier sommet historique à Singapour en juin 2018.

La couverture des mémoires «The Room Where It Happened» de l'ancien conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton. (AFP=Yonhap)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page