Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La ministre sud-coréenne du Commerce annonce sa candidature à la tête de l'OMC

Actualités 24.06.2020 à 14h54

SEOUL, 24 juin (Yonhap) -- La ministre du Commerce Yoo Myung-hee a annoncé ce mercredi sa candidature à la tête de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), affirmant qu'elle fera tout son possible pour remodeler l'arbitre final des différends commerciaux si elle est élue.

La candidature de Yoo intervient alors que l'OMC est plongée dans sa plus grande crise depuis sa création en 1995 en raison des incertitudes croissantes dans les règles mondiales sur le commerce entre les nations et de la fragile collaboration entre les pays membres.

«Je promets de restaurer le système de l'OMC qui fait face à la plus grande crise depuis son lancement», a déclaré Yoo aux journalistes.

La ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, Yoo Myung-hee, annonce sa candidature à la tête de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le 24 juin 2020.

Au début du mois, l'OMC a entamé sa procédure de sélection d'un nouveau patron, le Brésilien Roberto Azevedo devant se retirer en août, environ un an avant la fin de son mandat.

En déposant sa candidature, Yoo est devenue la troisième personnalité sud-coréenne à se porter candidate au plus haut poste de l'organisation commerciale basée à Genève.

Deux Sud-Coréens se sont proposés sans succès en 1994 et 2012.

Jusqu'à présent, l'OMC a reçu quatre candidats venus d'Egypte, du Mexique, du Nigeria et de Moldavie, selon le ministère.

Yoo, une négociatrice chevronnée dans les pourparlers commerciaux, a été nommée ministre en charge des négociations commerciales en février de l'année dernière.

Yoo a souvent été qualifiée d'«avocate du diable», en contrepoint de son prédécesseur, Kim Hyung-chong. Des sources ont noté que même si Kim adopte une approche plus agressive pendant les négociations, Yoo a tendance à être plus circonspecte.

Yoo parle couramment anglais et a été la porte-parole du bureau présidentiel pour les correspondants étrangers.

En 2018, elle a été la première femme à devenir membre du personnel de premier plan en 70 ans d'histoire du ministère du Commerce.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page