Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'économie sud-coréenne se contractera de 2,1%, selon les prévisions du FMI

Actualités 24.06.2020 à 22h07

SEJONG, 24 juin (Yonhap) -- Le Fonds monétaire international (FMI) a prédit ce mercredi que l'économie de la Corée du Sud se contractera de 2,1% cette année à cause de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les dernières prévisions du FMI marquent une forte baisse par rapport à ses prévisions précédentes d'une contraction de 1,2% en avril et d'une croissance de 2,2% en janvier.

La révision à la baisse est intervenue alors que les agences internationales de notation ont prévu que la Corée du Sud souffrirait de sa première contraction annuelle de son économie depuis 1998, quand la crise financière asiatique a touché le pays.

Le FMI a peint également un avenir plus sombre pour l'économie mondiale car la pandémie de Covid-19 ne présente aucun signe d'affaiblissement.

L'économie mondiale devrait reculer de 4,9% cette année, une contraction de 3% par rapport aux prévisions en avril, selon le FMI.

La propagation rapide du nouveau coronavirus pourrait provoquer une récession internationale alors que les usines et les frontières sont fermées dans tous les pays.

L'économie des Etats-Unis devrait se contracter de 8% en 2020, alors que la Chine connaîterait une croissance de 1%, a indiqué le FMI.

Le commerce mondial va se reculer de 11,9% cette année, selon le FMI.

Plus tôt ce mois-ci, la Corée du Sud a présenté son troisième plan de budget supplémentaire d'une valeur de 35.300 milliards de wons (29 milliards de dollars) afin d'aider les industries essentielles à faire face aux répercussions économiques de la pandémie de coronavirus et protéger les emplois.

Le plus grand budget supplémentaire jamais enregistré portera le total des plans de relance du pays à 270.000 milliards de wons.

La Corée du Sud cherche à maintenir une politique budgétaire aggressive afin de lutter contre la pandémie, ce qui fera augmenter le ratio dette/PIB à 43,5% cette année, par rapport à près de 40% avant l'émergence du virus.

L'économie sud-coréenne tributaire des exportations devrait être confrontée à un plus grand impact de la pandémie; le nouveau coronavirus ayant perturbé les échanges mondiaux et ravagé la demande des consommateurs.

Les exportations ont diminué pour le troisième mois consécutif en mai sur fond de réduction de la croissance économique due à la pandémie. Les exportations ont chuté de 23,7% pour atteindre 34,8 milliards de dollars le mois dernier, contre 45,7 milliards de dollars il y a un an.

L'économie sud-coréenne se contractera de 2,1%, selon les prévisions du FMI - 1

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page