Go to Contents Go to Navigation

Le coronavirus offre une chance rare aux stars du ballet coréen de l'étranger de se produire ensemble

Sport/Culture 25.06.2020 à 20h14

SEOUL, 25 juin (Yonhap) -- En raison de l'épidémie de coronavirus, presque tous les concerts, récitals et représentations théâtrales ont été annulés dans le monde entier, les compagnies de ballet, les orchestres et les opéras ayant également suspendu leurs activités. Les danseurs coréens des grandes compagnies de ballet du monde entier ont dû rentrer chez eux.

Cette situation sans précédent a cependant permis à dix stars officiant en Europe et aux Etats-Unis, comme Kang Ho-hyun du Ballet de l'Opéra de Paris (BOP) et Han Sung-woo de l'American Ballet Theater (ABT), de se produire ensemble sur la même scène.

Ils participeront samedi et dimanche au Korea World Dance Stars Festival 2020 au Seoul Arts Center, dans le sud de Séoul, un gala spécial qui s'inscrit dans le cadre du Festival annuel de ballet coréen, d'une durée de 11 jours, qui a débuté le 18 juin.

Lors d'une conférence de presse donnée jeudi, les danseurs ont déclaré avoir pris conscience de la chance qu'ils ont de se produire sur scène et ont exprimé leurs remerciements pour cette rare occasion.

Les participants du Korea World Dance stars Festival 2020 posent lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Séoul le 25 juin 2020.

«Tous les acteurs et les membres du personnel de la scène artistique pourraient perdre espoir à cause de la crise du Covid-19», a déclaré Jo Ju-hyun, directeur artistique du spectacle.

«Nous avons été privés de l'espace et du temps nécessaires à la pratique et aux représentations pendant plus d'un mois», a-t-elle déclaré. «Nous n'avons pas vu le public depuis deux mois et avons appris l'importance, la préciosité de la danse et des arts».

«Grâce au coronavirus, ironiquement, nous pouvons rassembler toutes ces étoiles des compagnies de ballet étrangères», a déclaré Jo, ancienne première danseuse du Washington Ballet. «Le spectacle de gala présentera un mélange unique de différents styles de chaque compagnie».

En janvier, avant l'épidémie de coronavirus, Kang du BOP et Han de l'ABT n'ont pas pu participer au spectacle. Un mois plus tard, la situation a changé et ils sont revenus en Corée du Sud en raison de la fermeture de leurs opéras.

Han a dit avoir été placé en quarantaine pendant deux semaines en Corée du Sud et qu'il faisait de son mieux pour se remettre en forme aussi vite que possible pour la première représentation sur scène dans quelques mois.

«Je ne me suis jamais reposé aussi longtemps depuis que j'ai commencé le ballet», a déclaré le danseur, membre du corps de la troupe basée à New York. «Je sais que tout le monde est en difficulté à cause du coronavirus. J'espère que tout le monde s'amusera bien pendant notre spectacle».

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page