Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon rend hommage aux héros tombés au combat lors de la cérémonie du 70e anniversaire de la guerre de Corée

Actualités 25.06.2020 à 20h41
Rapatriement des restes de soldats

SEOUL, 25 juin (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a reçu et honoré les restes de 147 soldats sud-coréens décédés durant la guerre de Corée, à l'occasion de la commémoration du 70e anniversaire du déclenchement du conflit ce jeudi sur fond de recul du processus de paix dans la péninsule.

Il a accueilli les boîtes de restes couvertes du drapeau national et transportées hier par avion depuis Hawaï, une rare cérémonie officielle nocturne organisée à la base aérienne de Séoul, un complexe militaire situé juste au sud-est de Séoul.

Intitulé, Salut aux héros, la cérémonie a été donnée en l'honneur des soldats tombés au combat et a démontré l'engagement de Séoul à coopérer amicalement avec 22 pays qui se sont battu aux côtés de la Corée du Sud contre l'invasion de la Corée du Nord sous le drapeau des Nations unies, selon Cheong Wa Dae.

Moon est entré dans le hangar de la base aérienne, le lieu de la cérémonie organisée par le ministère des Patriotes et des Anciens combattants, en compagnie des famillies de six soldats tués durant la guerre qui ont été identifiés.

Les 147 lots de restes étaient parmi ceux qui ont été envoyés à la Defense POW/MIA Accounting Agency à Hawaï, la plupart retrouvée au cours des travaux d'excavation conjoints entre la Corée du Nord et les Etats-Unis entre 1990 et 1994. Il a été révélé que les restes sont des Sud-Coréens tués au combat au cours du conflit de trois ans.

La Corée du Sud a envoyé un avion KC-330 Cygnus de l'armée de l'air pour rapatrier les restes. Sept d'entre eux ont été identifiés comme ayant été tués durant la bataille du réservoir de Chosin aux débuts de la guerre.

Une famille du défunt était absente à la cérémonie pour une raison personnelle et les 140 autres lots de restes ne sont pas encore identifiés.

«Les 147 restes sont un résultat précieux des efforts d'excavation et de rapatriement par les Etats-Unis et la Corée du Nord durant ces 25 dernières années», a déclaré Cheong Wa Dae.

A côté de ces restes étaient placés les restes de six soldats américains découverts par l'Agence pour la récupération et l'identification des personnes mortes au combat du ministère sud-coréen de la Défense.

Alors que près de 300 participants observaient un silence pour les héros décédés au combat, 21 salves d'honneur ont été tirées en signe de respect, un nombre équivalent à celui donné pour un chef d'Etat.

Président Moon

Moon a ensuite décerné l'Ordre du mérite militaire à un vétéran survivant de la guerre de Corée. Deux autres ont reçu des médailles à titre posthume.

Des messages vidéo de 22 pays participants ont été diffusés avec leurs ambassadeurs en Corée du Sud qui ont assisté à la cérémonie, réaffirmant la «solidarité internationale», a indiqué Cheong Wa Dae.

Joanne Doornewaard, ambassadrice des Pays-bas, a reçu un Plague of Peace fabriqué avec des pièces de gourdes, casques et autres équipements militaires utilisés par les soldats de 22 pays ainsi que des barbelés de la Zone démilitarisée (DMZ).

Par ailleurs, le ministère des Patriotes et des Anciens combattants a restreint le nombre de participants à la cérémonie annuelle de cette année en raison de la propagation du nouveau coronavirus. L'événement a également commencé après le coucher du soleil en tenant compte de la santé des personnes âgées en temps estival.

L'événement de cette année s'est déroulé quelques jours après que la Corée du Nord a fait exploser le bureau de liaison intercoréen pour protester contre l'envoi en Corée du Nord de tracts anti-Pyongyang par certains activistes sud-coréens. Pyongyang a menacé de prendre des actions militaires, y compris le redéploiement des troupes à Kaesong, dans les sites de projets de coopération intercoréenne actuellement fermés à Kaesong et au mont Kumgang. Néanmoins, le régime nord-coréen a annoncé mercredi avoir décidé de «suspendre» ses actions par l'ordre du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page