Go to Contents Go to Navigation

Les dépenses R&D en hausse de 9,7%, concentration accrue sur les maladies infectieuses et le «New Deal vert»

Science/Tech 26.06.2020 à 17h00

SEOUL, 26 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud dépensera 21.600 milliards de wons (18 milliards de dollars) du budget de l'Etat dans la recherche et développement (R&D) en 2021, en mettant l'accent sur la lutte contre les maladies infectieuses, a déclaré ce vendredi le ministère de la Science et des TIC.

La somme réservée représente une augmentation de 9,7% par rapport au budget de cette année de 19.700 milliards de wons pour soutenir 945 projets, a indiqué le ministère.

Sur le total, 377,6 milliards de wons seront dépensés pour étudier les traitements et les vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et renforcer la capacité de Séoul à répondre aux futures pandémies.

Le chiffre représente plus du double des 173,8 milliards de wons mis de côté cette année pour faire face aux maladies contagieuses et montre l'engagement du pays à soutenir pleinement les efforts locaux de lutte contre le Covid-19, a souligné le ministère.

Quelque 2.460 milliards de dollars dans le budget de l'Etat, en hausse de 45,6% par rapport à 2020, seront dépensés pour le «New Deal vert», et 2.150 milliards de wons supplémentaires seront utilisés pour aider la bio-santé, la mobilité future et les semi-conducteurs de système, selon le ministère.

Le ministère a fait savoir qu'environ 2.100 milliards de wons seraient déboursés pour moderniser les secteurs des matériaux, composants et équipements du pays, avec 2.350 milliards de wons supplémentaires pour faciliter la recherche fondamentale.

Le ministère a déclaré que le plan de dépenses R&D serait transmis au ministère des Finances la semaine prochaine, puis envoyé au Parlement en septembre pour approbation.

Les dépenses R&D en hausse de 9,7%, concentration accrue sur les maladies infectieuses et le «New Deal vert» - 1

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page