Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud à la traîne en matière de soutien pour les compagnies aériennes

Economie 29.06.2020 à 09h14

SEOUL, 29 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud est très en retard par rapport aux pays avancés en termes de soutien gouvernemental pour l'industrie du transport aérien durant la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a fait savoir ce lundi la Fédération des industries coréennes (FKI).

Le gouvernement projette d'apporter un total de 3.200 milliards de wons (2,7 milliards de dollars) pour les compagnies aériennes sud-coréennes, dont 2.900 milliards de wons pour Korean Air Lines Co. et Asiana Airlines Inc. et 300 milliards de wons pour compagnies low cost afin de les aider à surmonter l'impact du Covid-19.

Le montant est beaucoup plus faible par rapport au plan de soutien de 9.500 milliards de wons de la France pour Air France et à celui de 30.400 milliards de wons prévu par les Etats-Unis pour leur secteur du transport aérien et comparativement au programme d'aide d'une valeur de 12.000 milliards de wons de l'Allemagne pour sa plus grande compagnie aérienne Deutsche Lufthansa AG, a fait savoir la FKI dans un communiqué.

La fédération a exhorté le gouvernement à étendre le programme de soutien financier pour les compagnies aériennes locales. «Le gouvernement doit injecter des fonds dans l'industrie du transport aérien et investir dans leurs obligations durant la crise du virus et continuer à aider l'industrie à retrouver sa compétitivité après la crise, alors qu'elle est la colonne vertébrale de l'économie coréenne», a indiqué le communiqué.

L'industrie s'était rapidement rétablie des impacts des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) en 2002 et de la crise financière en 2008.

Cette fois-ci, cependant, il faudra plus de temps pour que les compagnies aériennes se rétablissent de l'impact de la pandémie de Covid-19, selon les associations internationales de l'aviation.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a prédit en mai que la demande pour les voyages aériens diminuerait jusqu'à 71% cette année par rapport à l'année dernière. L'Association internationale du transport aérien (AITA) s'attend également à ce que l'industrie du transport aérien essuie une perte combinée nette de 84,3 milliards de wons cette année.

Des avions cloués au sol à l'aéroport international d'Incheon le mercredi 22 avril 2020.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page