Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Coronavirus : moins de 50 nouveaux cas pour le 2e jour consécutif en dépit des clusters

National 30.06.2020 à 14h33

SEOUL, 30 juin (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) sont restés inférieurs à 50 pour le deuxième jour consécutif ce mardi mais les cas liés aux rassemblements religieux ont continué à s'ajouter à la hausse des cas importés.

Le pays a ajouté 43 cas, dont 23 infections locales, portant le nombre total de cas à 12.800, selon les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Le chiffre a été de 42 hier et 62 dimanche.

Les autorités sanitaires du pays restent inquiètes sur la possibilité d'une autre vague cet été sur fond de hausse continue des infections locales et des cas venant de l'étranger.

Des gens attendent de se faire tester pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre de dépistage à Gwangju, à 329 km au sud-ouest du pays, le mardi 30 juin 2020.

Parmi les cas transmis localement, 13 cas ont été rapportés dans la zone métropolitaine de Séoul, densément peuplée.

Le virus se propage rapidement au delà du grand Séoul, suscitant des préoccupations sur une plus grande diffusion du virus vers d'autres régions du pays.

Cinq cas ont été identifiés dans la ville centrale de Daejeon et trois à Gwangju, à 329 km au sud de Séoul, ont fait savoir les KCDC. Un cas a été rapporté respectivement dans la province du Gangwon et dans celle du Chungcheong du Nord.

Les autorités sanitaires ont fait part de leurs inquiétudes selon lesquelles la transmission du virus liée aux petits rassemblements continue à constituer un obstacle à leurs efforts pour contenir la propagation du virus.

«Des mesures plus restrictives seront mises en œuvre si le Covid-19 continue à se propager à travers des petits rassemblements», a déclaré Yoon Tae-ho, un haut responsable du ministère de la Santé et des Affaires sociales, à des journalistes sans fournir plus de détails.

Cependant, ce n'est pas le moment pour le pays d'envisager d'accroître le degré de distanciation sociale au niveau 2 alors que la situation actuelle est contrôlable avec le système médical, a ajouté Yoon.

Les KCDC ont dit plus tôt que le pays était au plus bas niveau de son nouveau programme de distanciation sociale composé de trois niveaux, car le nombre de nouveaux cas quotidiens se situe le plus souvent en dessous de 50, une situation contrôlable avec ses capacités de réponse au virus.

Des officiels de quarantaine désinfectent une salle de classe d'une école primaire à Daejeon, à 164 km au sud de Séoul, le mardi 30 juin 2020, alors que l'un des élèves a été infecté par le nouveau coronavirus (Covid-19).

Les clusters d'infections concernant des temples protestants dans la zone métropolitaine de Séoul ont émergé comme la bête noire dans la lutte contre le virus.

Les cas liés à un grand lieu de culte dans l'arrondissement de Gwanak, dans le sud-ouest de Séoul, ont atteint 28 lundi midi. Ceux dans un temple protestant à Anyang, au sud de Séoul, se sont élevés à 22.

Au moins 12 cas en lien avec un temple bouddhique à Gwangju ont été rapportés.

Les autorités sanitaires envisagent d'adopter des mesures «efficaces» pour endiguer la propagation du virus liée aux temples protestants et autres établissements religieux.

La Corée du Sud connaît une forte augmentation des infections sporadiques en grappes à Séoul et dans ses environs depuis qu'elle a allégé la distanciation sociale stricte le 6 mai en raison de l'aplatissement de la courbe des contaminations.

Les autorités sanitaires ont averti qu'elles pourraient étendre les mesures de prévention plus dures qui ne concernent actuellement que la zone métropolitaine de Séoul, à tout le pays si la situation se détériore.

Les autorités sanitaires ont demandé lundi aux citoyens d'éviter les rassemblements et ont proposé des vacances décalées durant la saison d'été afin de contenir le virus.

Le pays a rapporté 20 nouveaux cas importés, portant le nombre total à 1.582.

Les cas importés, qui constituaient autrefois la principale source des cas de virus, sont tombés à un seul chiffre plus tôt ce mois-ci après que le pays a renforcé les mesures de quarantaine renforcées sur toutes les arrivées internationales en avril.

Des gens portant des masques traversent un passage piéton à un carrefour près de la mairie de Séoul, le lundi 29 juin 2020.

Mais les cas importés rapportés quotidiennement sont à deux chiffres depuis la mi-juin.

Par ailleurs, la Corée du Sud n'a rapporté aucun décès, le bilan des cas mortels restant inchangé à 282. Le taux de mortalité a été de 2,2%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 11.537, soit 108 de plus qu'un jour plus tôt.

Le pays a effectué 1.273.766 tests depuis le 3 janvier.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page