Go to Contents Go to Navigation

Séoul réaffirme son engagement pour la paix un an après la rencontre Trump-Kim dans la DMZ

Corée du Nord 30.06.2020 à 16h12

SEOUL, 30 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a réitéré sa volonté d'achever la dénucléarisation et d'établir la paix dans la péninsule coréenne, a déclaré ce mardi un officiel du ministère de l'Unification, marquant l'anniversaire de la rencontre entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans la Zone démilitarisée (DMZ).

«Aujourd'hui est le premier anniversaire de la rencontre entre les deux Corées et les Etats-Unis à Panmunjom. Le gouvernement souhaite achever la dénucléarisation et établir la paix durable dans la péninsule coréenne, et s'efforcera d'apporter la paix et la prospérité», a indiqué l'officiel.

En 2019, Trump et Kim se sont rencontrés dans la DMZ divisant les deux Corées et sont convenus de relancer les discussions nucléaires au niveau opérationnel. Le président Moon Jae-in les a rejoints un peu plus tard.

Le ministère avait prévu de fournir une aide d'une valeur de 10 millions de dollars au Nord à travers le Programme alimentaire mondial (PAM) avant de suspendre le projet sur fond de gel des relations intercoréennes. Il réexamine actuellement le programme d'envoi de l'aide, a ajouté l'officiel.

Le ministre sud-coréen de l'Unification Kim Yeon-chul et le directeur exécutif du PAM David Beasley ont tenu au début de ce mois-ci une visioconférence pour soutenir des projets de soutien à des enfants et des femmes en Corée du Nord mais la sœur influente du dirigeant nord-coréen, Kim Yo-jong, a annoncé le lendemain la rupture des relations intercoréennes à cause des tracts anti-Pyongyang envoyés par des transfuges nord-coréens en Corée du Sud.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (à g.) marche le mardi 30 juin 2019 avec le président américain Donald Trump (au c.) et le président Moon Jae-in vers la côté nord du village de la trêve de Panmunjom, dans la Zone démilitarisée (DMZ) divisant les deux Corées, après avoir eu des discussions avec Trump à la Maison de la liberté, située dans le sud du village.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page