Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La France devrait autoriser bientôt l'entrée des Sud-Coréens sans visa

Actualités 03.07.2020 à 10h22
(Photo d'archives Yonhap=Reuters)

PARIS, 02 juil. (Yonhap) -- La France devrait autoriser bientôt les Sud-Coréens à entrer dans l'Hexagone sans visa suite à la récente recommandation du Conseil de l'Union européenne (UE), a fait savoir jeudi un officiel de l'ambassade de Corée du Sud en France.

Le Conseil de l'UE a adopté le 30 juin dernier une recommandation concernant la levée progressive des restrictions temporaires des déplacements non essentiels vers l'UE pour une dizaine de pays dont la Corée du Sud, le Canada, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la Thaïlande.

«Le gouvernement français s'apprête à annoncer des mesures détaillées pour la levée des restrictions de déplacement pour certains pays non membres de l'UE dont la Corée du Sud», a déclaré l'officiel.

Cette levée des restrictions permettra aux Sud-Coréens d'effectuer des séjours de courte durée sans visa en France.

L'ambassade a toutefois averti que les restrictions d'entrée mises en place en mars dernier sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) resteraient en vigueur en France jusqu'à l'annonce d'une nouvelle décision.

«D'après ce qu'on sait, si (les Sud-Coréens) viennent en France sans visa avant l'annonce officielle du gouvernement français, même pour une visite de courte durée, le bureau d'immigration français refusera leur entrée», a expliqué l'ambassade.

Suite à la recommandation, plusieurs pays européens dont la Suisse et les Pays-Bas ont annoncé leur décision d'autoriser les Sud-Coréens à voyager dans leur pays alors que l'Allemagne a exclu la Corée du Sud de la liste des huit pays qui bénéficieront de la levée.

«Certains pays européens exigent de nos ressortissants un visa et l'isolement obligatoire en vertu du strict principe de réciprocité. Si les voyageurs sud-coréens souhaitent visiter d'autres pays européens après un voyage en France, il faudra vérifier préalablement si les pays en question exigent ou non un visa et l'isolement obligatoire», a-t-il prévenu.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page