Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Contrôle renforcé aux frontières nord-coréennes pour lutter contre le virus

Actualités 07.07.2020 à 15h37

SEOUL, 07 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a renforcé le contrôle à ses frontières pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a déclaré ce mardi le journal nord-coréen Minju Joson après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné de maintenir un état d'«alerte maximale» face à la maladie hautement contagieuse.

La semaine dernière, Kim a tenu une réunion du Politburo et a demandé à son peuple de ne pas baisser la garde contre le Covid-19 en disant qu'un allégement prématuré des mesures anti-virus aboutirait à une «crise inimaginable et irréparable».

La Corée du Nord a «fermé complètement ses frontières, son espace aérien et ses eaux territoriales et continue à renforcer son travail pour prévenir complètement la circulation du nouveau coronavirus», a dit le Minju Joson dans un article.

«Nous prenons des contre-mesures préemptives pour renforcer la surveillance aux frontières et le long du littoral», a ajouté le journal.

La Corée du Nord a pris des contre-mesures relativement rapidement et de manière drastique pour bloquer l'entrée du coronavirus depuis la fin de janvier, y compris la fermeture de ses frontières et le durcissement des critères de quarantaine.

Certains signes ont montré récemment que le Nord pourrait assouplir le contrôle frontalier qui aurait ruiné son économie, mais le dernier rapport a indiqué que le Nord maintenait la fermeture stricte de ses frontières.

Le journal a précisé que le Nord avait aussi mis en place des règles strictes pour désinfecter et brûler tout article arrivant dans le pays par voie maritime ou aérienne, faisant référence apparemment aux tracts anti-Pyongyang et à d'autres articles envoyés par des militants en Corée du Sud. La Corée du Nord a critiqué l'envoi des prospectus qui, selon elle, nuisent aux efforts anti-virus.

Le journal a averti les Nord-Coréens de ne pas baisser la garde, en soulignant que le plus grand ennemi dans une campagne anti-virus est l'autosatisfaction et l'excès de confiance.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dirige une réunion du bureau politique du Comité central du Parti du travail le jeudi 2 juillet 2020, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page