Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement mettra fin ce dimanche au rationnement des masques

Actualités 07.07.2020 à 16h34
Un citoyen achète des masques de protection fournis par l'Etat dans une pharmacie à Jongno, au cœur de Séoul le jeudi 18 juin 2020.

SEOUL, 07 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud supprimera le système de rationnement des masques faciaux gérés par l'Etat ce dimanche alors que l'approvisionnement en masques conçus pour aider à lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19) s'est stabilisé, a fait savoir ce mardi le ministère de la Sécurité des denrées alimentaires et des médicaments.

Le pays a décidé de ne pas prolonger le régime de distribution publique de masques qui durera jusqu'au 11 juillet, selon le ministère.

Alors que les prix des masques de protection ont flambé sur fond d'épidémie de Covid-19 dans le pays, le gouvernement a introduit le système de rationnement des masques au début mars dans le but de contrôler la forte demande.

En vertu du programme, les citoyens sont autorisés à acheter un nombre limité de masques de protection chaque semaine dans les pharmacies au prix unitaire de 1.500 wons (1,24 dollar). Au début, une personne pouvait acheter seulement deux masques, mais le nombre a ensuite augmenté jusqu'à cinq, puis 10 à l'heure actuelle.

La demande pour les masques s'est rapidement stabilisée alors que le pays a aplati avec succès la courbe des infections, tandis que l'approvisionnement en masques a continué à augmenter.

La production journalière des masques dans le pays s'est élevée à quelque 18 millions au mois de juin, environ une multiplication par trois par rapport à la production journalière rapportée en janvier, selon le gouvernement.

Les stocks combinés détenus par les producteurs de masques se sont également accrus à quelque 200 millions, a-t-il été ajouté.

Mais en cas d'urgence, le gouvernement a indiqué qu'il maintiendrait les stocks de masques à un niveau suffisamment élevé afin de répondre à une éventuelle hausse soudaine de la demande.

Le pays maintiendra les restrictions sur les exportations de masques pour assurer la stabilité de l'approvisionnement local, mais augmentera le volume autorisé pour les expéditions à l'étranger.

A l'heure actuelle, les producteurs de masques sont autorisés à exporter jusqu'à 30% de leur production totale. Le gouvernement opérera un système de quotas pour les exportations mensuelles, selon lequel la quantité totale des exportations mensuelles autorisées ne devra pas dépasser les 50% du volume total.

Mais le pays continuera à interdire les expéditions à l'étranger de masques chirurgicaux et anti-gouttelettes pour répondre à la demande locale en cette période estivale.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page