Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les exportations japonaises vers la Corée du Sud au plus bas niveau en 11 ans en mai

Economie 08.07.2020 à 10h42

SEOUL, 08 juil. (Yonhap) -- La valeur des exportations japonaises vers la Corée du Sud a chuté à son plus bas niveau en près de 11 ans en mai en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) et des contrôles des exportations accrus de Tokyo, selon des données publiées ce mercredi.

Le Japon a expédié pour 329,3 milliards de yens (3 milliards de dollars) de marchandises vers son pays voisin en mai, en baisse de 18% par rapport à l'année précédente, selon les données de l'Association coréenne du commerce international (KITA) et de la Japan Tariff Association.

La valeur des exportations japonaises vers Séoul s'est élevée à 415 milliards de yens en février, contre 371,6 milliards de yens en janvier, avant de rester au niveau de 400 milliards de yens en mars et avril.

Les exportations alimentaires nippones ont chuté de 41,6% en glissement annuel en mai, les expéditions de matières premières et de minéraux s'étant également affaissées d'environ 49% et 70%, respectivement.

Les exportations japonaises vers la Corée du Sud au plus bas niveau en 11 ans en mai - 1

«La chute de mai résulte de la baisse de la demande sud-coréenne pour les produits japonais en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), des contrôles des exportations japonaises sur des pièces industrielles clés et d'un boycott ultérieur des produits japonais ici», a déclaré un chercheur du KITA.

En juillet de l'année dernière, Tokyo a mis en œuvre des restrictions à l'exportation de trois produits chimiques essentiels à l'industrie sud-coréenne des puces en représailles apparentes contre une décision d'un tribunal de Séoul qui a ordonné à des entreprises japonaises d'indemniser des victimes du travail forcé en temps de guerre.

En colère contre la décision du Japon, les consommateurs sud-coréens ont lancé une campagne de boycott contre les produits japonais, qui a porté un coup dur aux secteurs automobile et de la bière.

En mai, les exportations japonaises vers la Corée du Sud représentaient 7,9% de ses expéditions globales à l'étranger, sans changement par rapport au mois précédent.

Le ratio s'était contracté à 5,8% en octobre à la suite des restrictions à l'exportation avant de remonter à 6,8% en janvier et 7% en mars.

Les données ont également montré que la valeur des importations japonaises en provenance de Corée du Sud avait atteint 27,3% en glissement annuel pour atteindre 200,9 milliards de yens en mai, soit le niveau le plus bas depuis avril 2010.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page