Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un test effectué sur 3.055 personnes a révélé qu'une seule personne a été exposée au coronavirus en Corée du Sud

National 09.07.2020 à 20h40

SEOUL, 09 juil. (Yonhap) -- Seule une personne sur 3.055 a été testée positive aux anticorps du nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud, a révélé ce jeudi un test préliminaire d'anticorps, ce qui suggère que les efforts agressifs de confinement pourraient avoir freiné la prévalence du virus dans le pays.

Les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC) ont toutefois mis en garde contre une interprétation hâtive des résultats préliminaires, car le test n'a pas concerné les habitants de la ville de Daegu, dans le sud-est du pays, où le premier grand foyer s'est déclaré.

Les tests sérologiques, effectués par les KCDC sur 3.055 personnes entre le 21 avril et le 19 juin, ont révélé que seule une personne, soit 0,03%, a été exposée au nouveau coronavirus.

Le taux est extrêmement faible, comparé à d'autres pays et villes. L'Espagne a un taux de 5%, Londres de 17% et Stockholm de 7,3%.

Les experts ont également déclaré qu'il est courant que les personnes dont le test de dépistage est positif mais qui ne présentent pas de symptômes perdent leur immunité.

Début mai, les KCDC ont annoncé qu'ils effectueraient des tests sérologiques à l'échelle nationale pour découvrir combien de personnes sont immunisées contre le nouveau coronavirus.

Des tests sérologiques sont utilisés en Europe, aux Etats-Unis, au Japon et dans d'autres pays avancés pour déterminer combien de personnes sont infectées par le virus potentiellement mortel.

Les KCDC ont fait savoir qu'il effectueront des tests sérologiques tous les deux mois et que des tests seront menés sur 3.300 personnes à Daegu et dans la province environnante dans le courant du mois.

Un travailleur médical dans une clinique temporaire à Gwangju, à 330 km au sud de Séoul, le 9 juillet 2020.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page