Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Chute de 22% des IDE promis à la Corée au S1

Actualités 15.07.2020 à 16h06

SEJONG, 15 juil. (Yonhap) -- Les investissements directs étrangers (IDE) promis à la Corée du Sud ont plongé de 22,4% sur un an au premier semestre de l'année alors que la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) a limité le commerce international sur fond de ralentissement économique mondial, ont montré ce mercredi des données du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

La Corée du Sud a reçu des promesses d'IDE d'une valeur de 7,66 milliards de dollars entre janvier et juin, soit une chute par rapport aux 9,87 milliards de dollars affichés un an plus tôt, selon les données du ministère. Le pays a enregistré un niveau record d'IDE de 15,7 milliards de dollars pendant la même période de 2018.

Les IDE promis durant le premier semestre de l'année étaient inférieurs à la moyenne de 8,98 milliards de dollars comptabilisés entre 2010 et 2019, a ajouté le ministère.

Par segment, le secteur manufacturier a attiré des promesses d'IDE à hauteur de 2,29 milliards de dollars, en baisse de 25,7% en glissement annuel et l'industrie des services a reçu de nouveaux investissements de 5,32 milliards de dollars depuis l'étranger, en repli de 20,9% en rythme annuel.

Chute de 22% des IDE promis à la Corée au S1 - 1

Alors que le Covid-19 a porté un grand coup aux activités commerciales mondiales, la Corée du Sud a reçu davantage de promesses d'investissements dans plusieurs domaines, tels que les serveurs et l'e-commerce, dans un contexte où un nombre croissant de personnes travaillaient depuis leur domicile et évitaient de sortir, selon le ministère.

Le montant des promesses d'IDE pour l'industrie des appareils électroménagers a atteint 670 millions de dollars durant les six premiers mois de l'année, soit une hausse par rapport à 190 millions de dollars il y a un an. L'industrie pharmaceutique a obtenu 420 millions de dollars de promesses d'investissements, marquant un bond par rapport aux 130 millions de dollars de l'année dernière.

Par pays, les promesses d'investissements des Etats-Unis ont chuté de 43,5% au cours des six premiers mois de cette année pour s'élever à 1,76 milliard de dollars principalement en raison d'un ralentissement des secteurs manufacturier et des services.

Celles d'investissements de l'Union européenne a diminué de moitié à 1,31 milliard de dollars du fait d'une chute du secteur des services.

Les promesses d'investissements du Japon se sont rétrécies de 15% sur un an à 460 millions de dollars sur fond de dispute commerciale entre Séoul et Tokyo.

Ces derniers sont en conflit depuis juillet de l'année dernière après que le Japon a imposé des restrictions d'exportations sur des matériaux industriels clés vers la Corée du Sud qui sont cruciaux pour la production de puces mémoire et d'écrans.

En revanche, les promesses d'investissements de la Chine sont montées en flèche de 184,4% sur la période citée à 860 millions de dollars, a indiqué le ministère.

La Corée du Sud contacte d'autres pays pour s'assurer l'approvisionnement d'articles importants depuis l'année dernière, tout en faisant des efforts pour les produire localement.

Séoul a déclaré que les incertitudes devraient persister pendant le reste de l'année 2020.

«Le plus grand facteur est la pandémie de Covid-19», a dit un officiel du ministère du Commerce. «Le rétablissement dépendra de la manière dont d'autres pays répondent à la pandémie.»

La Corée du Sud lancera également une nouvelle politique en août dans laquelle le pays reconnaîtra les investissements faits par les entreprises étrangères basées en Corée avec des réserves en espèces en tant qu'IDE, selon l'officiel.

«Nous recueillons normalement plus d'investissements au deuxième semestre que pendant les six premiers mois d'une année», a-t-il ajouté.

Les IDE annuels promis ont dépassé la barre des 20 milliards de dollars pour la cinquième année consécutive en 2019.

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (UNCTAD) a prévu que les IDE mondiaux s'affaisseraient de 40% sur l'ensemble de 2020 pour atteindre 1.000 milliards de dollars sur fond de pandémie qui a infecté plus de 13 millions de personnes dans le monde jusqu'à présent.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page