Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Première baisse des importations de bière en une décennie en 2019

Actualités 19.07.2020 à 13h49
Diverses marques de bière japonaises importées en Corée du Sud. (Photo fournie par Lotte Mart. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 19 juil. (Yonhap) -- Les importations de bières de la Corée du Sud ont affiché l'année dernière leur première baisse en une décennie en raison notamment d'une campagne de boycott contre les produits japonais déclenchée par une dispute commerciale, ont montré ce dimanche des données du Service des douanes coréennes (KCS).

Les importations de bières ont atteint 360.000 tonnes l'an passé, en baisse de 7,2% par rapport aux 387.000 tonnes enregistrées en 2018, selon les données.

Il s'agissait du premier recul depuis 2009, un revirement par rapport à l'augmentation de 17,1% en 2018 et au bond de 50,2% en 2017.

Les vendeurs locaux ont expliqué cette baisse notamment par la faible demande de boissons alcoolisées japonaises.

Depuis juillet 2019, un grand nombre de consommateurs sud-coréens participent à une campagne antijaponaise en protestation contre les restrictions d'exportation du Japon visant des matériaux industriels cruciaux dans la fabrication de puces mémoire et d'écrans.

Les importations de whisky ont également poursuivi leur plongeon l'an dernier pour la troisième année consécutive. Leur volume s'est élevé à 19.800 tonnes l'année dernière, en baisse de 0,7% par rapport aux 19.900 tonnes en 2018 et aux 20.200 tonnes en 2017.

Cette diminution a commencé après que le pays a mis en place une loi anti-corruption en 2016, selon des sources industrielles.

L'adoption en 2018 d'un système de travail de 52 heures par semaine a également tiré vers le bas la consommation de whisky, ont-elles ajouté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page