Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La Corée du Sud lance son premier satellite militaire depuis la Floride

Actualités 21.07.2020 à 08h43

WASHINGTON/SEOUL, 20 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a lancé lundi (heure américaine) son premier satellite de communication militaire depuis la Floride, devenant ainsi le 10e pays au monde à placer en orbite un satellite de communication purement militaire, a annoncé l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA).

Le satellite Anasis-II a été lancé grâce à une fusée Falcon 9 Block 5 fabriquée par la société spatiale américaine SpaceX. Le lancement a eu lieu vers 17h30 (heure américaine) depuis le centre spatial John F. Kennedy.

Le satellite s'est séparé avec succès de la fusée 32 minutes après le lancement à une altitude de près de 630 km au-dessus de l'équateur, a précisé la DAPA.

Le satellite de communication militaire Anasis-II sur une fusée Falcon 9 Block 5 de la société spatiale américaine SpaceX avant le lancement. (Photo fournie par la DAPA. Revente interdite)

Dans deux semaines, le satellite devrait atteindre son orbite de 36.000 km. L'armée sud-coréenne prendra le contrôle du système en octobre après que le fabricant Airbus Defence and Space aura testé ses fonctions et son opérabilité, selon la DAPA.

Anasis-II devait être lancé au début de juillet mais le lancement a été repoussé en raison d'une inspection de matériels, a indiqué plus tôt SpaceX.

«Avec le lancement réussi du satellite Anasis-II, la Corée du Sud s'est assurée son premier satellite de communication purement militaire qui remplacera le satellite Anasis-I à usages civil et militaire», a indiqué la DAPA dans un communiqué.

Le projet fait partie d'un package compensatoire pour l'achat par la Corée du Sud de 40 avions de combat F-35A de Lockheed Martin en 2014. Lockheed a sous-traité l'accord de fabrication du satellite en 2016 à Airbus Defence and Space.

Le satellite est basé sur la plate-forme de satellite Airbus Eurostar E3000 et fournira des «communications sécurisées sur un large éventail», selon le fabricant. D'autres caractéristiques détaillées n'ont pas été communiquées.

Le premier satellite de communication militaire de la Corée du Sud, Anasis-II, le 11 juin 2020. (Revente interdite)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page