Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les héritiers de Samsung et Hyundai Motor parlent de coopération dans la mobilité

Actualités 21.07.2020 à 15h55

SEOUL, 21 juil. (Yonhap) -- Les héritiers des deux premiers conglomérats sud-coréens, Samsung et Hyundai Motor, ont discuté d'une coopération possible dans les véhicules électriques (VE) et la mobilité, ont déclaré ce mardi les groupes.

Lee Jae-yong, le dirigeant de facto de Samsung, a partagé ses perspectives sur les solutions de future mobilité avec le vice-président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun, suite à sa visite au centre de recherche et développement de Namyang du constructeur automobile à Hwaseong, au sud de Séoul.

Lee était accompagné du responsable des activités de puces mémoire de Samsung Electronics, Kim Ki-nam, du PDG de Samsung SDI, Jun Young-hyun, et du chef du Samsung Advanced Institute of Technology (SAIT), Hwang Sung-woo.

Ils auraient échangé des idées avec des hauts responsables de Hyundai sur la stratégie de mobilité aérienne urbaine (UAM) et les technologies robotiques. Les cadres de Samsung ont également eu un aperçu de véhicules autonomes de Hyundai et de voitures à hydrogène en développement, ont fait savoir des sources industrielles.

La visite de Lee est survenue deux mois après que Chung s'est rendu dans l'usine de batteries pour VE de Samsung SDI Co. à Cheonan, à 90 km au sud de Séoul, où les deux magnats ont discuté des technologies liées aux batteries pour VE.

Samsung SDI est une filiale de Samsung qui produit des batteries pour VE et smartphones.

Des sources industrielles ont indiqué que la dernière réunion serait une bonne opportunité pour que les deux groupes collaborent dans le secteur de la mobilité en pleine croissance.

Le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong (à g.) et le vice-président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun. (Image fournie par Yonhap News TV. Revente et archivage interdits)

Hyundai cherche à vendre plus d'un million de VE et à occuper une part de marché d'au moins 10% d'ici 2025.

Afin d'atteindre ses objectifs, le plus grand constructeur automobile sud-coréen prévoit de lancer l'année prochaine un VE de prochaine génération qui pourra rouler jusqu'à 450 km en une seule charge avec une plate-forme réservée aux VE.

Samsung essaie de renforcer sa présence dans le secteur des pièces détachées automobiles et sa compétitivité dans les semi-conducteurs.

En 2017, Samsung a racheté Harman International Industries Inc. pour pénétrer plus profondément le marché automobile.

La semaine dernière, Lee a visité le fabricant de pièces électroniques Samsung Electro-Mechanics Co. pour vérifier ses condensateurs céramiques multicouches (MLCC).

Samsung pense que ses technologies liées aux réseaux informatiques et à l'intelligence artificielle pourront aussi jouer un rôle important dans les activités de mobilité.

Chung cherche à collaborer avec d'autres conglomérats locaux. Il avait rencontré récemment le président du groupe LG, Koo Kwang-mo, et le patron du groupe SK, Chey Tae-won, pour discuter de coopération. LG et SK possèdent tous les deux des filiales fabriquant des batteries pour VE.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page