Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Réouverture de musées et bibliothèques avec des mesures de sécurité

Actualités 22.07.2020 à 14h58

SEOUL, 22 juil. (Yonhap) -- Un grand nombre de bibliothèques, musées et galeries d'art en Corée du Sud ont rouvert leurs portes ce mercredi sur fond de signes de ralentissement des infections au nouveau coronavirus (Covid-19).

Le Musée national de Corée, la Bibliothèque nationale de Corée et d'autres établissements culturels publics ont commencé à recevoir des visiteurs avec des mesures de sécurité, y compris un système d'enregistrement électronique des visiteurs et une limite du nombre d'entrées.

En association avec l'Administration du patrimoine culturel coréen (CHA), le Musée national de Corée (NMK) a lancé l'exposition «Nouveaux trésors nationaux 2017-2019» pour présenter 200 objets culturels reconnus comme des trésors nationaux ces dernières années.

Le NMK gère l'exposition grâce à un système de réservation afin de prévenir la diffusion du nouveau coronavirus. Jusqu'à 200 personnes peuvent profiter de l'exposition durant chaque session de deux heures.

Des visiteurs regardent le pavillon Gyeonghoeru au palais de Gyeongbok, au centre de Séoul, le mercredi 22 juillet 2020.

Les sites du patrimoine national gérés par la CHA, tels que les palais, les tombes royales et les musées, ont aussi commencé à accueillir des visiteurs. Ils comprennent le Musée du Palais national de Corée et les palais de Gyeongbok, de Changdeok et de Deoksu à Séoul.

Le palais de Gyeongbok, au centre de Séoul, a ouvert son fameux pavillon Gyeonghoeru qui était utilisé pour les banquets royaux et des occasions spéciales, comme pour accueillir des envoyés étrangers, durant la dynastie Joseon (1392-1910).

Cette photo, prise le mardi 21 juillet 2020, montre une pancarte invitant les visiteurs à enregistrer leur arrivée avec un système numérique basé sur le code QR devant le Musée du Palais national de Corée.

L'entrée dans le plus grand pavillon construit durant la dynastie Joseon est normalement interdite. Le roi Taejo, le fondateur de la dynastie, a fait construire le pavillon en 1395 et celui-ci a été reconstruit en 1867. Le pavillon sera ouvert au public jusqu'au 31 octobre.

Les installations intérieures gérées par la CHA n'autoriseront pas les visites en groupe et les déplacements des visiteurs seront limités aux parcours désignés. Les visiteurs devront se faire prendre la température corporelle.

Des employées du musée Seonjam, au centre de Séoul, nettoient des vitrines avec du désinfectant, le mardi 21 juillet 2020, deux jours avant la réouverture des établissements culturels nationaux dans la zone métropolitaine de Séoul qui ont été fermés pendant plusieurs mois à cause du nouveau coronavirus (Covid-19).

Le Musée national d'art moderne et contemporain (MMCA) a aussi commencé à accepter des visiteurs de manière limitée à ses trois antennes, deux à Séoul et une à Gwacheon, dans la province du Gyeonggi.

La municipalité de Séoul a annoncé également avoir commencé à accueillir des visiteurs dans ses 66 bibliothèques et musées locaux.

Les musées recevront des visiteurs via des systèmes de réservation en ligne alors que la Bibliothèque métropolitaine de Séoul ne permettra aux visiteurs que d'emprunter des livres. Les visiteurs ne seront pas autorisés à y rester pour lire ou étudier.

«Nous espérons que les citoyens pourront trouver certain plaisir dans leur vie quotidienne en visitant nos établissements culturels», a déclaré Yoo Yeon-sik, chef de la division culturelle de la municipalité de Séoul.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page