Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Deux avions militaires vont rapatrier d'Irak près de 300 ressortissants sud-coréens

International 23.07.2020 à 15h03
Un avion ravitailleur KC-330 de l'armée de l'air décolle de la base aérienne de Gimhae, dans la province du Gyeongsang du Sud, à 450 km au sud-est de Séoul, le jeudi 23 juillet 2020, afin de rapatrier d'Irak des ressortissants sud-coréens. (Photo fournie par l'armée de l'air. Revente et archivage interdits)
Des soldats chargent des boîtes contenant des masques de protection dans un avion ravitailleurs KC-330 de l'armée de l'air à la base aérienne à Gimhae, dans la province du Gyeongsang du Sud, le mercredi 22 juillet 2020, avant le départ pour l'Irak. (Photo fournie par l'armée de l'air. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 23 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a envoyé ce jeudi deux avions militaires pour rapatrier près de 300 citoyens sud-coréens actuellement coincés en Irak, ont déclaré des officiels. Leur arrivée à Incheon est prévue demain.

Les avions ravitailleurs KC-330 ont décollé de la base aérienne de Gimhae, dans la province du Gyeongsang du Sud, à 450 km au sud-est de Séoul, à 7h. Les avions qui transporteront 297 personnes, principalement des travailleurs en Irak, devraient arriver à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, demain matin.

Le gouvernement a également inclus quatre membres du personnel médical militaire et quatre officiels de quarantaine dans son équipe de soutien, selon les officiels.

Le gouvernement a également envoyé 50.000 masques faciaux vers l'Irak pour soutenir les efforts de lutte contre le Covid-19, selon le ministère de la Défense.

A leur retour en Corée, les travailleurs présentant des symptômes subiront un test pour le nouveau coronavirus (Covid-19) à l'aéroport et ceux sans symptômes se soumettront à un test après avoir été déplacés vers un centre provisoire.

Les personnes qui seront testées positives seront envoyées vers des établissements médicaux, tandis que ceux avec un résultat négatif se placeront en isolement dans des centres désignés pendant deux semaines, selon les officiels.

Depuis février, le gouvernement a fourni des avions affrétés pour rapatrier des personnes depuis Wuhan, dans le centre de la Chine, le Japon, l'Iran, le Pérou et l'Ethiopie.

Beaucoup de cas importés en Corée du Sud sont originaires d'Irak. Quelque 20 personnes ont été testées positives à leur arrivée de Bagdad la semaine dernière.

L'un des deux travailleurs sud-coréens sous traitement en Irak est décédé mercredi (heure irakienne), ont déclaré les officiels. Il était en attente d'un avion médicalisé pour être ramené séparément à Séoul.

En juin, deux travailleurs sud-coréens en Irak sont également morts du nouveau coronavirus.

Il y a 828 personnes de nationalité sud-coréenne en Irak. Parmi eux, 499 sont basées à Kerbala où ils travaillent sur des projets de construction.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page