Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Hanoï discutent d'étendre les entrées spéciales sur fond de Covid-19

International 23.07.2020 à 18h57
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha (à dr.) et son homologue vietnamien Pham Binh Minh à Singapour, le 1er août 2018.

SEOUL, 23 juil. (Yonhap) -- Les hauts diplomates de la Corée du Sud et du Vietnam ont discuté ce jeudi des moyens d'accorder une dérogation à davantage d'hommes d'affaires des deux pays sur fond de restrictions d'entrée mise en places à cause du nouveau coronavirus (Covid-19), a fait savoir le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Lors d'une conversation téléphonique entre la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha et son homologue vietnamien Pham Binh Minh, Kang a appelé à renforcer la coopération dans la mise en place du système d'entrée rapide visant à permettre aux hommes d'affaires d'entrer exceptionnellement malgré l'interdiction d'entrée en vigueur.

Minh a promis en réponse son soutien entier pour adopter une exception à l'entrée dans le cadre des mesures de confinement pour lutter contre le virus et proposé de discuter de la question en détail à travers des pourpalers au niveau des groupes du travail.

Le ministre vietamien a aussi souligné les efforts de son gouvernement pour reprendre les opérations de vols réguliers vers et en provenance de plusieurs pays, dont la Corée du Sud, ce que Kang a salué comme une démarche vers la normalisation des échanges.

Durant les discussions, ils ont aussi évalué les efforts de quarantaine contre le Covid-19 des deux pays et sont convenus que la coopération bilatérale à cette fin, y compris l'entrée spéciale au Vietnamien pour quelques 5.000 hommes d'affaires sud-coréens, s'est déroulée avec succès.

Ils sont aussi convenus de travailler ensemble afin de reprendre rapidement les échanges dimplomatiques de haut niveau et renforcer la coopération dans divers secteurs de manière à minimiser l'impact économique provoqué par la pandémie de coronavirus, selon le bureau de Kang.

En 2019, le Vietnam était le quatrième plus grand partenaire commercial de la Corée du Sud, après la Chine, les Etats-Unis et le Japon, avec un volume d'échanges atteignant 69,2 milliards de dollars.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page